Consulter une année :
Consulter une période : à
Rechercher par nom :

Frise de Marie Jaëll

Enfant prodige, elle bénéficia d'une formation musicale tout d'abord en Allemagne puis au Conservatoire de Paris où elle obtint brillamment le Premier Prix en 1862. En 1866, elle épousa Alfred Jaëll (1832-1882), pianiste virtuose de réputation européenne qui la laissa veuve à 35 ans

Personnes affichées sur la frise