-

Résultats 11 - 20 sur un total 24 pour  Wikisource / Toine (recueil)/Le Lit 29 / Wikisource    (1821697 articles)

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910/Le Père Mongilet Imprimer cet article

Dans le bureau, le père Mongilet passait pour un type. C’était un vieil employé bon enfant qui n’était sorti de Paris qu’une fois en sa vie. Nous étions alors aux derniers jours de juillet, et chacun de nous, chaque dimanche, allait se rouler sur l’herbe ou se tremper dans l’eau

wikisource.org | 2016/3/3 19:32:05

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910/Le Père Judas (inédit) Imprimer cet article

Tout ce pays était surprenant, marqué d’un caractère de grandeur presque religieuse et de désolation sinistre. Au milieu d’un vaste cercle de collines nues, où ne poussaient que des ajoncs, et, de place en place, un chêne bizarre tordu par le vent, s’étendait un vaste étang sauvage

wikisource.org | 2016/4/26 12:40:09

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910/La Mère aux monstres Imprimer cet article

Je me suis rappelé cette horrible histoire et cette horrible femme en voyant passer l’autre jour, sur une plage aimée des riches, une Parisienne connue, jeune, élégante, charmante, adorée et respectée de tous. Mon histoire date de loin déjà, mais on n’oublie point ces choses.

wikisource.org | 2016/3/3 19:44:11

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910/La Moustache Imprimer cet article

Enfin nous jouons la comédie. Comme nous ne sommes que deux femmes, mon mari remplit les rôles de soubrette, et pour cela il s’est rasé. Tu ne te figures pas, ma chère Lucie, comme ça le change ! Je ne le reconnais plus… ni le jour ni la nuit. S’il ne laissait pas repousser immédiatemen

wikisource.org | 2016/2/27 21:24:59

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910/La Dot Imprimer cet article

Maître Lebrument était un beau garçon, qui avait du chic, un chic notaire, un chic province, mais enfin du chic, ce qui était rare à Boutigny-le-Rebours. M lle Cordier avait de la grâce et de la fraîcheur, de la grâce un peu gauche et de la fraîcheur un peu fagotée ; mais c’étai

wikisource.org | 2016/2/27 21:23:39

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910/Bombard Imprimer cet article

Fils d’un marchand de nouveautés de Caen, il se l’était coulée douce, comme on disait dans sa famille, jusqu’à l’âge de vingt-cinq ans. Mais ses parents demeurant toujours plus près de la faillite que de la fortune, il souffrait horriblement de la pénurie d’argent. Grand

wikisource.org | 2016/2/27 21:18:36

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910 Imprimer cet article

Toine recueil )/Édition Conard, 1910 La bibliothèque libre. Toine recueil ) Aller à : navigation , rechercher Guy de Maupassant Toine recueil ) 11 Toine , Louis Conard, 1908. Toine     1 L’Ami Patience     19

wikisource.org | 2016/4/26 12:42:04

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910/L’Homme-fille Imprimer cet article

On veut parler de l’homme-fille, la peste de notre pays. Car nous sommes tous, en France, des hommes-filles, c’est-à-dire changeants, fantasques, innocemment perfides, sans suite dans les convictions ni dans la volonté, violents et faibles comme des femmes. Mais le plus irritant des

wikisource.org | 2016/2/28 14:48:25

Toine (recueil)/Édition Conard, 1910/La Confession de Théodule Sabot Imprimer cet article

Quand Sabot entrait dans le cabaret de Martinville, on riait d’avance. Ce bougre de Sabot était-il donc farce ! En voilà un qui n’aimait pas les curés, par exemple ! Ah ! mais non ! ah ! mais non ! Il en mangeait, le gaillard. Sabot (Théodule), maître menuisier, représentait

wikisource.org | 2016/4/26 12:41:31

Toine/Édition Conard, 1910 Imprimer cet article

la propriété d’Antoine Mâcheblé, dit Brûlot, qu’on appelait d’ailleurs aussi souvent Toine et Toine -ma-Fine, par suite d’une locution dont il se servait sans cesse : ― Ma Fine est la première de France. Sa Fine, c’était son cognac, bien entendu. Depuis vingt ans il

wikisource.org | 2017/9/24 0:14:41