Résultats 31 - 41 sur un total 41 pour  Wikisource / Sacey extrapolation / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Revue de métaphysique et de morale, 1897.djvu/42 Imprimer cet article

extension à l’universalité des choses, de principes établis pour tout système limité, une extrapolation sur la légitimité de laquelle il est loisible de discuter. Ce qu’il faut retenir des conclusions de la thermodynamique, c’est que ceux qui se croient en droit d’appliquer

wikisource.org | 2017/4/7 17:10:17

Page:Annales de chimie et de physique, 8è série, Tome 18, 1909.djvu/52 Imprimer cet article

Quand une force constante en grandeur et en direction agit, dans un fluide, sur un granule qu'agite le mouvement brownien, le déplacement du granule, parfaitement irrégulier à angle droit de la force, prend dans la direction de celle-ci une composante progressivement croissante avec le temps

wikisource.org | 2017/6/21 17:56:40

Page:Curie - Traité de radioactivité, 1910, tome 1.djvu/362 Imprimer cet article

I 0 {\displaystyle {\mathfrak {I}}_{0}} est l’intensité initiale obtenue par extrapolation de la formule vers l’origine des temps. La courbe ainsi extrapolée est indiquée sur la figure en traits ponctués. 2 o Si au lieu d’utiliser le rayonnement total, on utilise

wikisource.org | 2019/4/1 12:04:06

Page:Curie - Traité de radioactivité, 1910, tome 1.djvu/272 Imprimer cet article

correspondent aux gaz indiqués plus haut se trouvent sur une même ligne droite. Cette droite a servi par extrapolation à évaluer le poids moléculaire de l’émanation du radium, qui s’est trouvé placé entre 85 et 99. Une autre étude comparative de la diffusion de l’émanation

wikisource.org | 2019/4/9 13:55:56

Page:Curie - Traité de radioactivité, 1910, tome 1.djvu/354 Imprimer cet article

73. Spectre de l’émanation du radium. — Des essais en vue de l’observation du spectre de l’émanation ont été faits par MM. Ramsay et Soddy au courant de leurs recherches relatives à l’isolement de l’émanation. Pendant ces essais des raies brillantes ont été observées

wikisource.org | 2019/4/8 8:04:06

Page:Curie - Traité de radioactivité, 1910, tome 2.djvu/125 Imprimer cet article

On peut remarquer tout d’abord que les rayons ne peuvent être rigoureusement normaux à la surface active. La valeur mesurée de I {\displaystyle I} correspond en réalité à des rayons dont l’inclinaison sur la normale varie entre certaines limites. Cependant l’effet de l

wikisource.org | 2019/6/13 7:56:25

Page:Curie - Traité de radioactivité, 1910, tome 2.djvu/302 Imprimer cet article

{\displaystyle {\frac {m}{i}}} avec m , {\displaystyle m,} on peut déduire par extrapolation la valeur limite de ce rapport pour les valeurs très faibles de m , {\displaystyle m,} et l’on peut en déduire la valeur du coefficient K ; {\displaystyle

wikisource.org | 2019/6/11 8:16:58

Page:Curie - Traité de radioactivité, 1910, tome 2.djvu/317 Imprimer cet article

{\displaystyle \mathrm {J} _{0}} l’intensité du rayonnement qu’on obtiendrait par extrapolation de la formule pour t = 0 ; {\displaystyle t=0\,;} on aura J = J 0 e − λ t , {\displaystyle \mathrm {J} =\mathrm {J} _{0}e^{-\lambda t},

wikisource.org | 2019/6/11 8:22:47

Page:Curie - Traité de radioactivité, 1910, tome 2.djvu/339 Imprimer cet article

Curie_-_Trait%C3%A9_de_radioactivit%C3%A9,_1910,_tome_2_page_0339_crop

Cette courbe prolongée vers l’origine par extrapolation offre un maximum pour un temps x {\displaystyle x} tel que e ( c − b ) x = a − b a − c 1 − e − c τ 1 − e − b τ . {\displaystyle e^{(c-b)x}={\frac

Page:Curie - Traité de radioactivité, 1910, tome 2.djvu/484 Imprimer cet article

On a vu qu’à la suite de leurs expériences sur la conductibilité anormale de l’air des cavernes, MM. Elster et Geitel avaient admis que cet air contient une émanation radioactive qui se dégage des parois. MM. Ebert et Ewers  [1] ont montré que cette émanation a des propriétés

wikisource.org | 2019/5/22 9:03:40