Résultats 11 - 20 sur un total 819 pour  Wikisource / Rue Quincampoix vilaine / Wikisource    (1821697 articles)

Contes de l’Ille-et-Vilaine/Les contes facétieux Imprimer cet article

Contes de l’Ille-et Vilaine /Les contes facétieux La bibliothèque libre. Contes de l’Ille-et Vilaine Aller à : navigation , rechercher Adolphe Orain Contes de l’Ille-et Vilaine J. Maisonneuve ,  1901 ( p.   139 ). ◄   La Couronne du roi

wikisource.org | 2018/2/22 11:22:49

Contes de l’Ille-et-Vilaine/Texte entier Imprimer cet article

Constant Tual, de Nenotte Jumel et d’Angevin. A. O. CYCLE MYTHOLOGIQUE Contes de l’Ille-et Vilaine 1°. – CYCLE MYTHOLOGIQUE Les Fées, les Géants, les Magiciens, les animaux parlants, les métamorphoses, les aventures merveilleuses. LA FÉE DU PUITS Julie Denoual racontait

wikisource.org | 2018/2/17 10:07:07

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/255 Imprimer cet article

252 En Laignelet : les fiefs de La Faucheraie, 100 journaux, et. de FHomnzée, M0 journaux. En Luimäet La Sclle-en-Luitré : les fiefs de Le Couen» nerie, de FOrberie et de La Pignonniére. II. — La flIotte-Lïlgnë, avec droit de haute, moyenne et i basse justice. Cette terre avait

wikisource.org | 2018/1/16 9:29:12

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/220 Imprimer cet article

217 qui, lors du siège rfflennebont, Fenvoya comme otage pendant qu’il traitait des conditions de la capitulation. a Cette branche des de Beaucé a fini au xvm° siècle dans la personne d’Anne de Beaucé, qui, en 1630, épousa Gabriel du Bois-le-Hous.. Lenom de Beaucé continua néanmoins

wikisource.org | 2018/1/16 8:57:46

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/250 Imprimer cet article

247 nous trouvons plus tard désigné sous le nom- de vaïrie de Fletïrigtié ; c’est donc ‘ace territoire que je me crois fondé dhttribuer ce nom de Locrtjum, ‘dont l’explication n’a pas encore été donnée. Quant à l’origine de ce nom, je ne ‘saurais émettre qu’u’ne

wikisource.org | 2018/1/16 9:08:15

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/289 Imprimer cet article

286 fiefs ‘de la Percherie, de la Mœssaomais, ‘ de Laignelet eude Phezrpet. 5" Les fiefs de Loryueraye, des Tesnéfiëres ; du Hai, de 1a Bastardière, de la Roulardiêrer et Février, " de la Forêt, du Bois-Gallois, de la Charpenterie et de la Tuchenerie (260 jour-i naux en Laignelet

wikisource.org | 2018/1/16 9:39:22

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/291 Imprimer cet article

288 la Cochonnais le titre et l’office de sergent forestier féodé et héréditaire de la forêt de Fougères, afin que le possesseur de ces maisons jouit de tous les droits et émoluments qui étaient attachés à cet office, tels que les droits d’usage a hoisïlans la forêt, tant

wikisource.org | 2018/1/16 9:39:50

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/233 Imprimer cet article

230 Romagué, cure, Fabhé de Pvlarmotitiers. vu l. Sain t-Christophe-Lïes-Bois, eu re et prieuré, l’abbé de Saint-Florent. Q.. Q ;. ;..’..’.. ;. c s.‘ À Saint-Sauveur-des-Landes, prieuré et ’ ‘ cure, l’abbé de Marmoutiers........... Lx s. Vendel, cure, Févêqtxe..

wikisource.org | 2018/1/16 9:00:43

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/314 Imprimer cet article

311 serpentine, car c’est le nom qu’on (ionnait à cette charge, semble être restée attachée ä celle de PArtoire jusguît la supè agression de ces OiÏÎCCS, en 1669. C’est du moins ce qui paraît r résulter de. lettres patentes du roi, du mois de février ‘1652, accorées à

wikisource.org | 2018/1/16 9:47:19

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/285 Imprimer cet article

282 établissement toute l’importance et l’étendue qu’il avait au moment. de sa suppression. L’on ignore complètement l’époque à laquelle les religieuses s’y installèrent. Un aveu rendu au roi le‘ 6 mars 1691., par Françoise du Saint-Esprit, abbesse du couvent des Urbanistes

wikisource.org | 2018/1/16 9:38:37