Résultats 31 - 40 sur un total 5992 pour  Wikisource / Manuscrit / Wikisource    (1821697 articles)

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 1 Imprimer cet article

L’an 1428 D. Jacobe Casanova, né à Saragosse, capitale de l’Aragon, fils naturel de D. Francisco, enleva du couvent D. Anna Palafox, le lendemain du jour qu’elle avoit fait ses vœux. Il étoit secrétaire du roi D. Alphonse. Il se sauva avec elle à Rome où, après une année de

wikisource.org | 2018/6/13 15:40:44

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 2 Imprimer cet article

L’esclavone me fit d’abord monter au grenier avec elle, où elle me montra mon lit au bout de quatre autres, dont trois appartenoient à trois garçons de mon âge, qui dans ce moment là étoient à l’ecole, et le quatrième à la servante, qui avoit ordre de nous faire prier Dieu, et

wikisource.org | 2018/6/13 15:40:28

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 3 Imprimer cet article

Bettine devoit etre au désespoir ne sachant pas entre quelles mains son billet étoit tombé, ainsi je ne pouvois lui donner une marque plus certaine de mon amitié que la tirant d’inquietude ; mais ma generosité qui la délivra d’un chagrin dut lui en causer un autre plus fort. Elle

wikisource.org | 2018/6/13 15:40:12

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 4 Imprimer cet article

Quoique l’abbé de Grimani dût etre mon principal protecteur, je ne le voyois cependant que tres rarement. Celui au quel je me suis attaché fut M. de Malipiero auquel le curé Tosello m’a d’abord presenté. C’étoit un senateur qui à l’age de soixante et dix ans, ne voulant plus

wikisource.org | 2018/6/13 15:39:13

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 5 Imprimer cet article

Madame Orio, après m’avoir fait au long ses remerciemens, me dit que pour l’avenir je devois jouir de tous les droits d’ami de la maison. Nous passames quatre heures à rire, et à faire des niches. J’ai si bien fait mes excuses pour ne pas rester à souper qu’elle dut les approuver

wikisource.org | 2018/6/14 17:28:08

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 6 Imprimer cet article

À souper on ne parla que de l’orage ; et le fermier qui connoissoit la maladie de sa femme me dit qu’il étoit bien sûr que je ne voyagerois plus avec elle. Ni moi avec lui, repartit elle, car c’est un impie qui conjuroit la foudre par des bouffonneries. Cette femme eut le talent

wikisource.org | 2018/6/15 15:01:51

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 7 Imprimer cet article

Ce Fort, où la République ne tenoit ordinairement qu’une garnison de cent esclavons invalides, étoit alors peuplé de deux mille albanois. On les nommoit cimariotes. Le president de la guerre, qu’on appelle à Venise le Sage à l’écriture les avoit fait venir du Levant à l’occasion

wikisource.org | 2018/6/16 10:47:37

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 8 Imprimer cet article

Cette cour de l’ambassadeur qu’on appelloit une grande cour ne me sembloit pas quelque chose de grand. Elle étoit composée d’un maitre d’hôtel milanois qui s’appelloit Carnicelli, d’un abbé qui lui servoit de secretaire parce qu’il ne savoit pas écrire, d’une vieille femme

wikisource.org | 2018/6/18 6:27:32

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 9 Imprimer cet article

Je ne me suis pas trouvé ambarassé à répondre à toutes les interrogations qu’il me fit ; mais je trouvois fort extraordinaires, et singuliers les continuels eclats de rire qui sortoient de sa poitrine à chaque reponse que je lui donnois. La description de la pitoyable Calabre, et de

wikisource.org | 2018/6/19 6:51:59

Casanova – Histoire de ma vie (manuscrit)/Tome 1/Chapitre 10 Imprimer cet article

Ce fut Barbaruccia qui me la fit, car son pere étoit fort malade. À mon depart elle me mit dans la poche une lettre ; et elle se sauva d’abord pour ne pas me laisser le tems de la refuser. Elle avoit raison, car elle n’étoit pas faite pour l’être. Elle étoit adressée à moi meme

wikisource.org | 2018/6/21 6:25:20