Résultats 41 - 50 sur un total 135 pour  Wikisource / Locride / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 11.djvu/60 Imprimer cet article

ch. ij . NAUPACTE, ( Géog. anc .) en latin Naupactus ; c’étoit d’abord une ville de la Locride occidentale. Les Héraclides y firent construire la flotte qui les transporta dans le Péloponnèse, d’où elle se nomma Naupacte , comme qui diroit lieu où les vaisseaux avoient ét

wikisource.org | 2012/11/1 20:36:19

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 11.djvu/61 Imprimer cet article

III. ch. ij. NAUPACTE (Géog. anc.) en latin Naupactus ; c’étoit d’abord une ville de la Locride occidentale. Les Héraclides y firent construire la flotte qui les transporta dans le Péloponnèse, d’où elle se nomma Naupacte, comme qui diroit lieu où les vaisseaux avoient ét

wikisource.org | 2011/3/15 21:59:42

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 11.djvu/359 Imprimer cet article

disent que c’est aujourd’hui Capo-Marzo . OEANTHE, ( Géog. anc .) ville de Grece dans la Locride  ; mais comme les Locres & les Etoliens étoient voisins, Polybe donne cette ville à l’Etolie. Son nom moderne est Pentagii . OEBALIE, Œbalia , ( Géog. anc .) surnom donné au pays

wikisource.org | 2013/1/8 15:59:27

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 11.djvu/520 Imprimer cet article

OPUNTE, ( Géog. anc .) en latin Opus , au génitif Opuntis , ancienne ville de Grece dans la Locride  : c’étoit la capitale des Locres Opuntiens. Strabon fait cette ville métropole des Locres Epicnemidiens ; c’est qu’avec le tems, les Locres Opuntiens furent distingués des Epicnemidiens

wikisource.org | 2012/11/5 20:23:00

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 12.djvu/536 Imprimer cet article

Etienne le géographe, & Physca par Ptolomée, liv. V. ch. ij. 2°. Une ville des Ozoles de la Locride , Plutarque en parle dans ses questions grecques ; 3°. une ville de la Carie, selon Etienne le géographe ; 4°. une ville de la Macédoine, selon le même auteur ; 5°. il donne aussi

wikisource.org | 2011/3/16 12:40:12

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 14.djvu/499 Imprimer cet article

( D. J .) SAGOUIN, voyez Singe . SAGRA, ( Géog. anc .) riviere de la grande Grece, dans la Locride . Cette riviere, dit Pline, liv. III. c. x . est mémorable. Strabon en parle aussi, & remarque que ce nom est du masculin ; ce qui est en effet assez rare dans les noms de rivieres. Sur

wikisource.org | 2012/11/2 17:00:11

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 16.djvu/273 Imprimer cet article

de soixante pas de largeur, séparant la Phocide de la Thessalie. Divers lacs, outre la mer de Locride & le mont Œta, embarrassoient cette espece de défilé, qu’on nommoit la clé de la Grece . Xerxès dépeupla les états pour le passer ; son armée immense mit à sec le fleuve Lissus

wikisource.org | 2011/3/18 1:41:05

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 16.djvu/634 Imprimer cet article

Trichonium en question qui étoit dans l’Etolie, au lieu que le Trichone de Pline étoit dans la Locride . Il fonde sa correction sur Pausanias même, qui met dans la Locride une ville nommée Tithronium , & sur Hérodote, liv. VIII. n °. 33 . qui nomme cette derniere ville Thetronium

wikisource.org | 2012/11/3 18:34:45

Histoire de Polybe/livreXII(FRAGMENTS)/FRAG VI Imprimer cet article

avons dit précédemment, on peut croire que ceux des Locriens qui, étant partis des bords de la Locride , abordèrent en Italie, s'attribuèrent (eussent-ils été dix fois esclaves) des rapports d'amitié avec les Lacédémoniens, il devient également de toute probabilité que les Athniens

wikisource.org | 2016/2/11 18:23:04

Page:Bouillet - Chassang - Dictionnaire universel d'histoire-geo - 1878 - P2 - H-P.djvu/510 Imprimer cet article

La 1 re , Nauplie de Malvoisie en italien, Napoli di Malvasia , dite aussi Monembasie (mot dont Malvoisie paraît être une corruption), est située sur la côte orientale, à 53 kil. S. E. de Mistra, sur la petite île de Minoa, réunie au continent par un pont ; 6000 hab. Évêché grec

wikisource.org | 2016/6/13 17:52:18