Résultats 1 - 10 sur un total 127 pour  Wikisource / Vernouzet bridole poternes / Wikisource    (1821697 articles)

L’Encyclopédie/1re édition/FORTIFICATION Imprimer cet article

FORTIFICATION, ( la ) s. f. ou l’ ART DE FORTIFIER ( Ordre encycl. Entend. Raison. Philosoph . ou Science. Géomét. Arch. milit. Fortification. ), consiste à mettre une place ou tout autre lieu qu’on veut défendre, en état de résister avec peu de monde aux efforts d’un ennemi supérieu

wikisource.org | 2019/10/17 14:58:46

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 7, Porte Imprimer cet article

diviserons cet article en portes fortifiées de villes et châteaux; en portes de donjons et tours; en poternes ; en portes d'abbayes; en portes d'églises, extérieures et intérieures; en portes de palais et maisons, extérieures et intérieures. [ modifier ] PORTES FORTIFIÉES tenant aux

wikisource.org | 2010/10/13 15:31:38

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 1, Architecture militaire Imprimer cet article

Lorsque les barbares firent irruption dans les Gaules, beaucoup de villes possédaient encore leurs fortifications gallo-romaines; celles qui n’en étaient point pourvues se hâtèrent d’en élever avec les débris des monuments civils. Ces enceintes, successivement forcées et réparées

wikisource.org | 2010/10/13 15:16:49

La prise de Montréal/15 Imprimer cet article

fut sur la rue Saint-Paul, de trouver la solitude et le silence ; barricade, parapets, portes, poternes , tout était déserté. — Tonnerre du Diable ! grommela-t-il, c’est comme si on n’était plus en guerre ! Tout le tas de caleurs a sacré le temps pour s’abrutir à la buvette

wikisource.org | 2019/12/9 21:33:12

Page:Féron - La prise de Montréal, 1928.djvu/53 Imprimer cet article

après mon investigation, retourner auprès de mes soldats, mais j’ai trouvé vos portes et poternes gardées. — C’est moi qui avais donné l’alarme, général ! sourit fièrement Mirabelle. — Merci, mademoiselle. C’est donc grâce à vous que j’ai le loisir et le grand bonheur

wikisource.org | 2019/12/9 1:30:33

Page:Lepelletier - Paul Verlaine, 1907.djvu/75 Imprimer cet article

un horizon comme céleste, de sapins, de hêtres, de frênes, dominé par le château féodal, aux lourdes poternes , aux murs épais, pourvu d’anciennes oubliettes redevenues des cavités sans destination. Il a, bien que peu gastronome, célébré les truites de la Semoy. Il les qualifiait

wikisource.org | 2016/11/19 15:52:14

Le Parnasse contemporain/1869/Paysage nocturne Imprimer cet article

tronqués, De vieux donjons pareils à des géants masqués, D’ogives, de créneaux, de grilles, de poternes . C’est l’antique Palais de Justice, décor Noir, la Tour de l’Horloge & la flèche aux fleurs d’or De la Sainte-Chapelle ; & cette ombre qui perce L’ombre nocturne

wikisource.org | 2012/12/15 14:11:24

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 5, Donjon Imprimer cet article

s. m. Dongun , doignon , dangon 1 . Le donjon appartient essentiellement à la féodalité. Ce n'est pas le castellum romain, ce n'est pas non plus le retrait , la dernière défense de la citadelle des premiers temps du moyen âge. Le donjon commande les défenses du château, mais il commande

wikisource.org | 2010/10/13 15:24:21

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 9, Vantail Imprimer cet article

s. m. ( ventail , wis , huis ). Valve de menuiserie, tournant sur des gonds ou pivots, fermant la baie d'une porte. Il était d'usage, dans l'antiquité grecque, de suspendre souvent les vantaux au moyen de deux tourillons tenant au montant de feuillure. Ces tourillons entraient dans deux trous

wikisource.org | 2010/10/13 15:35:14

Page:Cervantes-Viardot-Rinconète et Cortadillo.djvu/45 Imprimer cet article

En effet, elle s’y préparait, parce que Monipodio l’avait priée de chanter quelques seguidillas , de celles qui étaient à la mode. Mais celle qui mit en train fut la Escalanta, laquelle commença d’une voix grêle et chétive : « Pour un Sévillien, roux à la flamande, j’ai

wikisource.org | 2011/1/3 3:06:24