Résultats 1 - 10 sur un total 27 pour  Wikisource / Vernouzet bridole netumieres / Wikisource    (1821697 articles)

L’Âme bretonne série 4/Texte entier Imprimer cet article

Plougastel est triplement célèbre dans le monde : par son calvaire, par ses mariages, par ses fraises. Il devrait l’être encore par le pittoresque de ses mœurs, la douceur de son climat, le charme et la variété de ses paysages, surtout le bel équilibre de sa population et l’accord

wikisource.org | 2017/1/25 16:34:00

Souvenirs de la Marquise de Créquy de 1710 à 1803/Tome 1/05 Imprimer cet article

Il arriva non loin de Montivilliers, à la même époque, un événement que je ne crois pas inutile à vous rapporter, ne fût-ce que pour vous prémunir contre certains passe-temps auxquels on se livre quelquefois à la campagne, entre personnes de mauvais goût. Je veux parler de ces espèce

wikisource.org | 2019/1/23 21:14:45

Page:Créquy - Souvenirs, tome 1.djvu/95 Imprimer cet article

rien tirer ni rien apprendre ; il en parlait absolument comme il aurait pu faire de M me  des Nétumières ou de M me  de la Botardais, lesquelles étaient les deux principalités de son canton. Il paraît même que la Seigneurie de la paroisse de la Botardais mouvait directement de la

wikisource.org | 2019/1/23 21:11:24

Page:Revue des Deux Mondes - 1868 - tome 74.djvu/177 Imprimer cet article

honneur de chacun d’entre eux. C’étaient MM. de Guer, de La Royerie, de Trémargat, des Nétumières , de Becdelièvre, de Bédée, de Chastillon, de La Fruglaye, de Cicé, de Carné, de Montluc et de Hercé. Les prisonniers de la Bastille furent accueillis à leur rentrée en Bretagne

wikisource.org | 2018/7/17 15:50:58

Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 3.djvu/559 Imprimer cet article

Bogard, conseiller au parlement, et vicomtede Toustain, appartient aujourd’hui a M. le marquis des Netumieres . » Ghancellerie prI :s le parlement de Bretagne, ou fitat de ceux qui ont successivement rempli les charges de gardes des sceaux, audienciers, contrdleurs et secretaires du roy

wikisource.org | 2017/1/5 1:49:31

Page:Orain - Au pays de Rennes.djvu/275 Imprimer cet article

siècle appartient à la famille de Montbourcher, est aujourd’hui la propriété de M. René des Nétumières . En 1559, un ministre protestant du nom de Dugravier fut appelé, de Rennes à la Magnane, par le sire de Montbourcher, pour y baptiser sa fille. Le village de Neuville prétendait

wikisource.org | 2019/4/22 10:13:34

Mémoires d’outre-tombe/Première partie/Livre V Imprimer cet article

Tout ce qu’on vient de lire dans le livre précédent a été écrit à Berlin. Je suis revenu à Paris pour le baptême du duc de Bordeaux [2] , et j’ai donné la démission de mon ambassade par fidélité politique à M. de Villèle sorti du ministère [3] . Rendu à mes loisirs, écrivons

wikisource.org | 2016/2/23 21:21:46

Nobiliaire et armorial de Bretagne/A Imprimer cet article

Anc. ext. réf. 1668, huit gén., ress. de Hennebont et Ploérmel. D’or à l’aigle à deux têtes de gueules, becquée et membrée d’azur. Guillemot , écuyer dans une montre de 1392, marié à Jeanne Rabault ; René , époux de Françoise Chappron, rend aveu en 1525 à l’abbé

wikisource.org | 2016/2/15 21:54:07

Nobiliaire et armorial de Bretagne/D Imprimer cet article

De gueules à deux léopards d’or, l’un sur l’autre. Jean, s r de la Justonnière, mort en 1498, marié à Guillemine Cuischard, père et mère de François, vivant en 1520, époux de Jeanne Blanchet, dame de laBérangeraye, dont 1 o Guillaume, qui suit, 2 o Jean, auteur des Dachon

wikisource.org | 2016/2/16 0:46:52

Nobiliaire et armorial de Bretagne/V Imprimer cet article

Rennes. De sable à trois channes ou marmites d'argent. Jeanne, épouse en 1480 Jean Hay, s r des Nétumières . Val (du) (orig. de Paris). Jérôme et Nicolas son fils, conseillers aux parlements de Paris et de Bretagne en 1557 , et 1563. Val'du), s r dudit lieu et de la Sablonnière

wikisource.org | 2016/2/19 0:49:13