-

Résultats 1 - 10 sur un total 111 pour  Wikisource / Thierry Sabine camille / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome31.djvu/290 Imprimer cet article

causer de j^rands tronl)!es, mais c'est ici tout le contraire: il ne s'agit que de savoir si Camille a quitté Curiace i)Our \ alèrc : Sur de trop vains objets c'est arrêter la vue. Cela serait un peu froid, même dans une comédie. Vers 113. Son esprit, éi^ranlé par les objets présent

wikisource.org | 2017/7/7 6:52:54

Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome31.djvu/295 Imprimer cet article

Curiace dît d'abord ce (ju'il doit dire, qu'il ne commençât point par répéter les vers de Camille , par lui dire qiVil a cru que Camille aimait Rome et la gloire, qu^elle mépriserait sa chaîne et haïrait sa victoire, et que, comme il craint la victoire et la captivité, etc. De tels

wikisource.org | 2017/7/7 6:56:15

Lettres d’une grand’mère Imprimer cet article

S%C3%A9gur_-_Lettres_d_une_grand_m%C3%A8re_-_couveture.

arrivent à la suite ; Nathalie, baronne de Malaret, jadis Dame du Palais de l’Impératrice ; Sabine , qui, entrée au monastère de la Visitation, y mourut en vraie sainte, et Henriette, sa sœur jumelle, devenue la femme d’Armand Fresneau, le catholique sénateur du catholique Morbihan

Horace (Corneille) Imprimer cet article

Bannissez, bannissez une frayeur si vaine, Et concevez des vœux dignes d’une Romaine. SABINE . Je suis romaine, hélas ! Puisque mon epoux l’est ; L’Hymen me fait de Rome embrasser l’intérêt ; Mais ce nœud me tiendrait en esclave enchaînée, S’il m’empêchait

wikisource.org | 2018/3/7 9:28:10

Abeille - Coriolan, 1676.djvu/Acte III Imprimer cet article

plus : ou propice à des peuples ingrats, Vous avez ſans pitié conjuré mon trépas. Entre Camille & vous ma perte eſt reſoluë : Vous fuïez ; & pour fuir vous évitez ma veuë. Quãd les cruels Romains m’arrachoiẽt de vos bras, Ah ! Virgilie, alors vous ne l’évitiez pas

wikisource.org | 2019/4/19 4:11:37

Page:Corneille Théâtre Hémon tome2.djvu/132 Imprimer cet article

empêrh^ souvent qu'elle ne se déploie, | Et, lorsqu'elle descend, son refus la renvoie. I ^60 CAMILLE . I Le ciel agit sans nous en ces événements Et ne les règle point dessus nos sentiments. JULIE. (1 ne vous a fait peur que pour vous faire grâce. Adieu : je vais savoir comme

wikisource.org | 2016/11/10 21:16:48

Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome31.djvu/291 Imprimer cet article

rciiiplissont pas. IVailloiirs, pourquoi s'en aller quand un bon génie lui envoie Camille , et qu'elle peut s'éclaircir? Vers 3. Et mon cœur, accablé de aiillo dcplaisirs, Cherche la soliUide à cacher ses souph'S. Cela n'est pas français. On cherche la solitude pour cacher ses soupirs

wikisource.org | 2017/7/7 6:53:26

Lettres de la comtesse de Ségur/Texte entier Imprimer cet article

heures et demie et nous sommes arrivées définitivement aux Nouettes à dix heures. La pauvre Sabine [4] a payé au voyage son tribut accoutumé par une migraine et un vomissement. Ce dernier s’est déclaré aussi maladroitement que possible à Rugles, au nez d’une nombreuse assemblé

wikisource.org | 2010/7/26 15:20:58

Page:Corneille Théâtre Hémon tome2.djvu/69 Imprimer cet article

confidente, mais dont l'heureuse élourdcrie amène la péripétie la plus dramatique. Au second plan, Sabine , qui se lamente, et Camille , qui s'emporte; un peu en avant d'elles, Curiace, moins esclave du sentiment, mais qui ne saurait être le personnage central: car ce qui occupe tout le

wikisource.org | 2016/11/10 16:45:11

Page:Corneille - Horace, 1641.djvu/55 Imprimer cet article

demande-t-il mes pleurs ? JULIE. Quoi ? Ce qui s’est passé, vous l’ignorez encore ? SABINE . Vous faut-il étonner de ce que je l’ignore, Et ne savez-vous point que de cette maison Pour Camille et pour moi l’on fait une prison ? Julie, on nous renferme, on a peur

wikisource.org | 2017/11/2 17:05:03