-

Résultats 1 - 10 sur un total 45 pour  Wikipedia / Tauromachie matadors / Wikipedia    (2014721 articles)

Antoñete Imprimer cet articleFrise de Antoñete

18.9.66._Corrida._Anto%C3%B1ete_(1966)_-_53Fi5822

il a pu dès son plus jeune âge, assister aux corridas auxquelles participaient les plus grands matadors de l'époque. Dès l'âge de quatorze ans, empresa des arènes de Madrid le fait débuter dans un spectacle folklorique mexicain [ 1 ] . Carrière [ modifier | modifier le code ] Il

Manolete Imprimer cet articleFrise de Manolete

Linares_-_Monumento_a_Manolete

Il est issu d'une longue lignée de toreros  : son grand-père et son père étaient eux-mêmes des matadors sous l’ apodo (« pseudonyme ») « Manolete » ; en outre, sa mère Angustias Sanchez était mariée en premières noces à Lagartijo Chico , neveu de Lagartijo . Il fait

Picador Imprimer cet article

CorridaTorosDesfile

Lors du paseo , les picadors défilent à cheval par ordre d'ancienneté, après le passage des matadors et de leurs peones . En dehors de la corrida de rejón et de la course portugaise , ils sont les seuls, avec les alguazils , à se déplacer à cheval, mais à la différence de ces derniers

Carlos Núñez (corrida) Imprimer cet article

Toro-elPuerto

manquent cependant de trapio pour les besoins des corridas actuelles. Ce qui n'nmpêche pas les matadors de les rechercher [ 4 ] , [ 5 ] Les fincas [ modifier | modifier le code ] Elles sont installées en Andalousie , à Tapatana près de Tarifa . Les Carlos Nuñez ont conservé les

La Pique Imprimer cet article

Tercio_de_varas_(Eugenio_Lucas_Vel%C3%A1zquez)

Selon Néstor Luján : « Après Goya , Lucas est le plus important peintre de la tauromachie [ 1 ] . » Très injustement traité de son vivant, souvent confondu avec Goya alors qu'il suivait plutôt le courant coloriste lancé par Eugène Delacroix [ 2 ] , Lucas, longtemps dépréci

El Cordobés (Manuel Benítez Pérez) Imprimer cet articleFrise de El Cordobés (Manuel Benítez Pérez)

19.9.65._Corrida._El_Cordob%C3%A9s_(1965)_-_53Fi5780_(cropped)

alternative de Richard Milian dont il est le témoin Statue de « El Cordobés », Calife de la tauromachie . C'est un des espontáneos les plus célèbres. Le 28 avril 1957 , il saute en piste, fait quelques passes et se fait rapidement rattraper par la police. Cet exploit reste

Juan Belmonte Imprimer cet articleFrise de Juan Belmonte

Juan Belmonte fut l’un des matadors les plus populaires de l’histoire, et est considéré comme un « révolutionnaire » de la corrida. Jusqu’à lui, les matadors reculaient devant la charge du taureau, appliquant le précepte « ou tu t’enlèves, ou le taureau t’enlève 

wikipedia.org | 2019/4/28 19:33:44

El Juli Imprimer cet articleFrise de El Juli

Juli%C3%A1n_L%C3%B3pez_Escobar

9 ] pour donner leur chance aux jeunes qui n'ont pas les moyens de financer leurs études de tauromachie . Les premiers élèves de cette école sont apparus en novillada en 2012 à Magescq [ 10 ] . El Juli s'est aussi engagé en Colombie aux côtés d'autres matadors qui défendent la

Bienvenida (Manuel Mejías y Rapela) Imprimer cet article

festival à Coria del Rio pour les deux garçons qui obtiennent un tel succès que le syndicat des matadors fait promulguer par le gouvernement de Primo de Rivera une loi interdisant aux jeunes de moins de quinze ans de toréer. Bienvenida emmène aussitôt ses fils toréer en France [ 2

wikipedia.org | 2019/2/12 21:01:03

Bombita (Emilio Torres Reina) Imprimer cet articleFrise de Bombita (Emilio Torres Reina)

définitive. Il est le fondateur de la dynastie des Bombitas Ses deux frères cadets étaient également matadors sous le même apodo  : Bombita II , qui était le plus talentueux des trois [ 2 ] et Bombita III qui fit une courte carrière [ 1 ] . Les encyclopédies ne donnent pas la date

wikipedia.org | 2019/1/13 13:48:51