-

Résultats 1 - 10 sur un total 68 pour  Wikipedia / Tauromachie berard / Wikipedia    (2014721 articles)

Antonio Fuentes Imprimer cet articleFrise de Antonio Fuentes

Antonio_Fuentes,_de_Compa%C3%B1y

Il commence sa carrière dans la cuadrilla de «  Cara Ancha  », où il se fait remarquer par son habileté aux banderilles al quiebro , à tel point qu'il dépasse bientôt son maître dans cette suerte . C'est d'ailleurs comme banderillero qu'il fait sa présentation à Madrid le 31

Manolete Imprimer cet articleFrise de Manolete

Linares_-_Monumento_a_Manolete

Señora de la Salud de Cordoue [ 1 ] . Style [ modifier | modifier le code ] Il révolutionna la tauromachie et est considéré comme le fondateur de la corrida moderne. « Manolete » fut le premier torero à privilégier dans la corrida la faena de muleta et à proposer des faenas

Robert Bérard (écrivain) Imprimer cet article

rôle des subalternes et des humbles qui aident à la renommée des maestros » [ 1 ] . Avec La Tauromachie (2003), il livre un dictionnaire encyclopédique qualifié de « bible de l' aficionado  » [ 1 ] . Ouvrages [ modifier | modifier le code ] Dans les coulisses de la corrida

wikipedia.org | 2018/12/10 20:57:50

Picador Imprimer cet article

CorridaTorosDesfile

Dans une corrida , le picador (synonyme : piquero ) est un torero à cheval dont le rôle consiste à piquer le taureau lors du premier tercio . Armé d’une pique de 2,60 mètres de long environ, il monte des chevaux semi-lourds qui pèsent obligatoirement moins de 650  kg aux yeux

Caparaçon Imprimer cet article

US_Navy_040609-N-5471P-013_Symbolic_of_a_fallen_leader_who_will_never_ride_again,_the_Caparisoned_horse_is_led_down_Constitution_Ave.,_following_the_Caisson_carrying_the_body_of_former_U.S._President_Ronald_Reagan

Le caparaçon (de l' espagnol  : caparazón ) est une housse d'ornement dont on revêt les chevaux montés ou attelés dans les cérémonies. Le caparaçon est également un tablier de cuir, de laine, etc., destiné à protéger le dos du cheval contre la pluie, les mouches, etc [ 1 ] .

Antoñete Imprimer cet articleFrise de Antoñete

18.9.66._Corrida._Anto%C3%B1ete_(1966)_-_53Fi5822

Antoñete était le neveu du mayoral des arènes de las Ventas à Madrid. De ce fait, il a pu dès son plus jeune âge, assister aux corridas auxquelles participaient les plus grands matadors de l'époque. Dès l'âge de quatorze ans, empresa des arènes de Madrid le fait débuter dans un

El Cordobés (Manuel Benítez Pérez) Imprimer cet articleFrise de El Cordobés (Manuel Benítez Pérez)

19.9.65._Corrida._El_Cordob%C3%A9s_(1965)_-_53Fi5780_(cropped)

alternative de Richard Milian dont il est le témoin Statue de « El Cordobés », Calife de la tauromachie . C'est un des espontáneos les plus célèbres. Le 28 avril 1957 , il saute en piste, fait quelques passes et se fait rapidement rattraper par la police. Cet exploit reste

Juan Belmonte Imprimer cet articleFrise de Juan Belmonte

la mort de celui-ci en 1920 . Ces quelques années sont appelées l’« Âge d’Or » de la tauromachie par les aficionados , tant la rivalité des deux maestros fut intensive. Il a créé un grand nombre de manœuvres très personnelles, parmi lesquelles le «  molinete belmontino

wikipedia.org | 2019/4/28 19:33:44

El Juli Imprimer cet articleFrise de El Juli

Juli%C3%A1n_L%C3%B3pez_Escobar

9 ] pour donner leur chance aux jeunes qui n'ont pas les moyens de financer leurs études de tauromachie . Les premiers élèves de cette école sont apparus en novillada en 2012 à Magescq [ 10 ] . El Juli s'est aussi engagé en Colombie aux côtés d'autres matadors qui défendent la cause

Antonio Ordóñez Imprimer cet articleFrise de Antonio Ordóñez

Antonio_Ordonez_and_Ernest_Hemingway,_Spain,_1959

autrement, Paris, 2004, 2 t. p.  23 et 24 ( ISBN   2746705176 ) ↑ Histoire et dictionnaire de la Tauromachie , ouvrage collectif sous la direction de Robert Bérard , Bouquins Laffont, Paris, 2003, p.   392 ( ISBN   2221092465 ) ↑ (es) «  Relación de premiados del año 1996