Résultats 1 - 11 sur un total 11 pour  Wikipedia / Téfiline rachi / Wikipedia    (2014721 articles)

Judaïsme Imprimer cet article

Judaismo

Le judaïsme (du grec Ιουδαϊσμός , yiddish  : יידישקייט yiddishkeit , ladino  : ג’ודאיסמו Djudaismo , allemand  : Judentum , hébreu  :  יהדות yahadout ) est variablement défini comme « une forme de vie religieuse dont la caractéristique essentielle

Téfiline Imprimer cet article

A_set_of_Tefillin

Les téfilines ( judéo-araméen  : תפילין , tefillin , singulier hébreu : tefilla ), appelés phylactères ( grec ancien  : φυλακτήριον phylacterion , « amulettes ») dans les sources chrétiennes, sont des objets de culte propres au judaïsme rabbinique . Constitué

Mishné Torah Imprimer cet article

Rambam_mishne-torah

bénédiction des prêtres) 4.1.9 Troisième traité: Téfillin oumézouza véséfèr tora Téfiline , Mézouza et rouleau de Torah) 4.1.10 Quatrième traité: Tsitsit. 4.1.11 Cinquième traité: Bérakhot (Bénédictions) 4.1.12 Sixième traité: Mila (Circoncision) 4.2 Séfer

Période des Rishonim Imprimer cet article

Sinagoga_del_Tr%C3%A1nsito_interior3

La période des Rishonim (hébreu : תקופת הראשונים Teqoufat HaRishonim ) est la huitième dans le développement de la Torah orale , sur laquelle se base l'historiographie juive traditionnelle [ 1 ] . Elle s'étend sur environ quatre siècles, au cours desquels se développe

Choulhan Aroukh Imprimer cet article

dispersées dans le Talmud et en expliquer le sens afin de mieux les cerner (comme le faisaient Rachi , les Tossafistes et leurs disciples en général). Le Choulhan Aroukh est l'aboutissement de ces travaux. Conséquemment, les commentateurs du Talmud postérieurs à cette œuvre seront

wikipedia.org | 2012/12/30 2:06:38

Littérature rabbinique Imprimer cet article

Talmud_Babli_bokhylle

La littérature rabbinique comprend tout ce qui fut écrit par les rabbins du Moyen Âge à nos jours. Les Juifs distinguent traditionnellement la Sifrout ' Hazal (« littérature de nos Sages, de mémoire bénie »), couvrant la période d'élaboration de la Mishna à la clôture du

Tanakh Imprimer cet article

Targum

On écrit aussi Tanak (sans h à la fin). Le Tanakh est aussi appelé Miqra מקרא , approx. Lecture , apparenté à קרא , QRA, lire , « racine voisine du mot arabe Qur’an qui donne en français Coran, la récitation, proclamation publique de la parole d’Allah » [ 1 ] .

Rabbenou Tam Imprimer cet article

Haggadah_15th_cent

Né à Ramerupt , petite ville en Champagne , il est le fils de Meïr ben Samuel et de Yokheved, une des filles de Rachi . Il fut éduqué par son père, Rabbi Meïr, et par son frère aîné, Samuel ben Meïr (le Rashbam ). Selon la tradition, il fut aussi l'élève de Jacob ben Samson, un

Chénayim mikra véé'had targoum Imprimer cet article

Challah_Bread_Six_Braid_1

traduction de Onkelos . Certains ont l'habitude d'ajouter à cela le commentaire fondamental de Rachi . Le moment le plus proprice est le vendredi matin (veille de Chabbat ) après la prière de Sha'harit , étant encore vêtu du talit et des téfiline . v  · m Le Shabbat

Écriture Rachi Imprimer cet article

First_page_of_the_first_tractate_of_the_Talmud_(Daf_Beis_of_Maseches_Brachos)

L' écriture Rachi (en hébreu  : כתב רש״י k'tav rachi ) est une variante d' écriture hébraïque principalement utilisée pour les commentaires rabbiniques des textes de la Bible hébraïque et du Talmud [ 1 ] . Sommaire 1 Histoire et utilisation 2 Comparaison avec