Résultats 1 - 10 sur un total 57 pour  Wikisource / Siaka Tiéné biton / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome II.djvu/359 Imprimer cet article

Il n’est pas dit, parce qu’on est petit, qu’on s’effraiera d’une grande entreprise. Biton porta un grand taureau sur ses épaules ; les hochequeues, les fauvettes et les traquets traversent l’océan. Catégorie  : Page non corrigée

wikisource.org | 2016/9/19 8:54:32

Notre-Dame de Paris/Livre dixième Imprimer cet article

Depuis que Pierre Gringoire avait vu comment toute cette affaire tournait, et que décidément il y aurait corde, pendaison et autres désagréments pour les personnages principaux de cette comédie, il ne s’était plus soucié de s’en mêler. Les truands, parmi lesquels il était rest

wikisource.org | 2016/9/6 12:24:39

De la vie à la mort/Chapitre V Imprimer cet article

À part les jeteurs de sorts, qui de nos jours sont qualifiés de sorciers, et les lutins dont il sera question tout à l’heure, on ne croit plus guère aux sorciers ni aux loups-garous tels qu’on les définissait jadis. Il n’y a plus guère que les très vieilles gens à se souvenir

wikisource.org | 2015/10/17 19:03:01

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 14.djvu/295 Imprimer cet article

superstitieuses des religions étrangeres, & sur-tout celles du Budsdoïsme ou de la religion de Siaka . Voyez Siaka . RIO-CHIARO, ( Géog. mod .) petite riviere d’Italie, dans le patrimoine de S. Pierre, qu’elle sépare de l’Orviétan. Elle se jette dans le Tibre, un peu au-dessus

wikisource.org | 2012/5/28 7:43:03

Paul Verlaine, Sa Vie - Son Œuvre/Chapitre 6 Imprimer cet article

Ah ! quelle étrange petite fée que cette Nina, si folle, si rieuse, si avenante, et dont nous avons tous conservé le meilleur souvenir. Verlaine a dit d’elle : « Plusieurs d’entre nous fréquentaient chez l’admirable Nina, de qui j’ai parlé, deci delà, insuffisamment, nature

wikisource.org | 2016/5/10 9:44:51

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 15.djvu/233 Imprimer cet article

les chimeres de la métempsycose, & toutes les divinités ridicules des religions du sintos & de siaka Voyez Sintos & Siaka . Ils croient que nos ames, issues d’un esprit universel qui anime toute la nature, après avoir été séparées du corps, retournent dans le sein de ce même

wikisource.org | 2013/1/30 14:08:11

Page:Lepelletier - Paul Verlaine, 1907.djvu/213 Imprimer cet article

Tous les Parnassiens furent ainsi sévèrement portraicturés par Barbey d’Aurevilly, et cette critique outrancière et amusante contribua à attirer l’attention sur eux, répandit le nom qu’ils avaient pris pour se grouper et prépara l’oreille du public à leurs œuvres futures.

wikisource.org | 2017/11/15 17:33:52

Page:Milton - Cheadle - Voyage de l’Atlantique au Pacifique.djvu/190 Imprimer cet article

H.O DB L’ArLAltTIQUE ta paille, n tenait.. la maiJ1 un.monue biton . Bref, &ou&e sa personne annnD_jt un sitp !iP.T mélaDge de l’homme d’étlise et du paysan. L’accent de lOB fIe natale se faisait vivemeat MD’ tir dans sa prononciatio_ et de nombreWleS citations d’a1He&rs

wikisource.org | 2010/8/11 16:30:24

Page:Suarès - Images de la grandeur.djvu/26 Imprimer cet article

attardent. ^. C'est l'immense troupeau des péchés qui sa ou on le mené, la téie basse, sous le biton du pitre, qu'il a si longtemps mené. Ils ont une faim si cruelle, si Ipre Mt le désert, que pour tromper leurs dens agacées, les uns sur la croupe des autres, le» acMOM michent la

wikisource.org | 2011/3/9 22:08:24

Le Parnasse contemporain/1866/L’Attelage Imprimer cet article

dissipé la nuit, sur leurs fronts radieux, La Mort avait posé sa lèvre obéissante : Cléobis et Biton étaient aimés des dieux. Catégories  : Poèmes Le Parnasse contemporain

wikisource.org | 2013/1/27 1:43:27