-

Résultats 1 - 10 sur un total 18 pour  Wikipedia / Shuadit commentaire / Wikipedia    (2014721 articles)

Shuadit Imprimer cet article

Le shuadit ou chouadit ( hébreu  : שואדית šu'adit ), également appelé judéo-provençal , judéo-comtadin ou hébraïco-comtadin, est une langue morte appartenant à la famille de la langue d'oc , anciennement utilisée par les Juifs de ce qui est aujourd'hui le Sud de la France

wikipedia.org | 2019/6/27 17:39:35

Histoire des Juifs à Marseille Imprimer cet article

Marseille-synagogue

La présence de Juifs à Marseille est attestée dès le VI e  siècle par Grégoire de Tours , mais il est probable qu'elle remonte à l' Empire romain . Pour Augustin Fabre , Marseille fut longtemps l'une des villes les plus accueillantes pour les Israélites, grâce au « contact de

Abba Mari Imprimer cet article

Haggadah_15th_cent

Abba Mari ben Moshe ben Yosseph ben Meshoullam ben Jacob descend d'une éminente famille judéo-provençale, réputée pour son savoir, dans les domaines traditionnels et profanes. Lui-même maîtrise la philosophie , le Talmud et la poésie hébraïque . Arrivé à Montpellier, l'un des

Juifs du pape Imprimer cet article

17_Comtat_Venaissin_par_Stephano_Ghebellino_(vers_1580)_M%C3%A9diath%C3%A8que_Ceccano

Les Juifs du pape [ Note 1 ] vivaient dans le Comtat Venaissin et en Avignon , cédés respectivement en 1274 et 1348 [ Note 2 ] au Saint-Siège et restés sous son administration jusqu'à la Révolution française en 1791. Avec les Juifs alsaciens, ils ont formé pendant plusieurs siècle

Isaac Ben Abba Mari Imprimer cet article

Haggadah_14th_cent

Il est célèbre pour être l'auteur d' Ittur Soferim (ou Sefer ha- ̔Ittur ), écrit en langue shuadit [ 4 ] vers 1179-1189 [ 5 ] , un code de loi civile et religieuse composé de trois parties : la première sur la jurisprudence, le mariage et le divorce ; la seconde sur le tsitsit

Joseph Kimhi Imprimer cet article

Haggadah_15th_cent

Né dans le Sud de l' Espagne , il est forcé de s'exiler à la suite de la conquête almohade et de la politique d'intolérance religieuse qui l'accompagne. Il s'établit à Narbonne , où il a probablement passé le reste de ses jours. Il y a probablement rencontré Abraham ibn Ezra , que

Menahem Hameïri Imprimer cet article

Beit_HaBechirah.

Beit HaBehira , édition publiée à Livourne en 1795. Le grand-œuvre du Meïri est son commentaire du Talmud, intitulé Beit HaBehira (« Maison de l'élection »). Il couvre trois ordres ( Moëd, Nashim et Nezikin ) ainsi que quelques traités. Le Meïri écrit dans un hébreu

Joseph ibn Caspi Imprimer cet articleFrise de Joseph ibn Caspi

Haggadah_15th_cent

1903 et 1906 à Londres. Philologie hébraïque [ modifier | modifier le code ] Peroush (« Commentaire » ), un commentaire sur le Sefer haRiqmah de Yona ibn Jannah (non conservé) ; Retouqot Kessef (« Chaînes d'argent », également appelé Pirkei Yossef , « Chapitres de

Migrations à Marseille Imprimer cet article

Pyth%C3%A9as

Elle est une cité de migrations diverses, temporaires ou permanentes, ainsi qu'un lieu d'accueil et de passage pour de nombreux migrants et réfugiés. Avec une histoire liée de près à celle de son port, Marseille , « ville-carrefour » , est depuis ses origines une cité de transit

Nathanael Caspi Imprimer cet article

Bible-open

projets correspondants . Nathanael Caspi ( hébreu  : נתנאל כספי  ; provençal / shuadit  : Bonsenior Macif de Largentera ) est un philosophe et exégète juif provençal des XIV e et XV e  siècles. Éléments biographiques [ modifier | modifier le code ] Nathanael ben