Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 1 - 10 sur un total 2549 pour  Wikisource / Rue Quincampoix fougeres pellerine landean / Wikisource    (1821697 articles)

Nobiliaire et armorial de Bretagne/V Imprimer cet article

Vache (la), s r de la Touche, par. de Créhen, — du Miroir, par. de Plélan-Ie-Petit, — de Domenesche et de Lorme, par. de Sion, — d'Ossé, par. d'Availles, — du Tertre, par. de Saint-Aubin-deb-Chàteaux, — de la Touche, par. de Saint-Vincentdes-Landes. Réf. et montres de 14*27

wikisource.org | 2016/2/19 0:49:13

La Mirlitantouille (Lenotre)/Texte entier Imprimer cet article

Lenotre_-_La_Mirlitantouille,_%C3%A9pisode_de_la_Chouannerie_bretonne,_1925_0010

Reliés amateur avec fers. ――――――― Mémoires et Souvenirs sur la Révolution et l’Empire, publiés avec les documents inédits, par G. Lenotre . Les Massacres de Septembre (1792), 32 e édition. Les Fils de Philippe-Égalité pendant la Terreur (1790-1796), 20 e édition

Nobiliaire et armorial de Bretagne/H Imprimer cet article

réf. 1668, ress. de Rennes. Un vice-amiral de nos jours. Hallay (du), s r dudit lieu, par. de Landéan , — de Bouleville, par. de Montour, — du Bois-Macé et de la Borderie, par. de Ilhetiers, — de Montbrault, par. de Fleurigné, — de la Coquillonnaye, — de la Verrière, par.

wikisource.org | 2016/3/16 18:37:41

Quatrevingt-treize/III, 2 Imprimer cet article

L’été de 1792 avait été très pluvieux ; l’été de 1793 fut très chaud. Par suite de la guerre civile, il n’y avait pour ainsi dire plus de chemins en Bretagne. On y voyageait pourtant, grâce à la beauté de l’été. La meilleure route est une terre sèche. À la fin d’une

wikisource.org | 2016/2/19 4:31:26

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/388 Imprimer cet article

desservie par un autre prêtre du nom d’Hermeniot. Vers l’an 1040 on 1041 (1), Main, seigneur de Fougères , qui Parait agrandie et mise dans un état convenable, la donna a l’abbaye de Marmoutiers, avec deux inansesmle terre contià. « gües au cimetière, et trois maisons, dont

wikisource.org | 2018/1/16 10:44:47

L’Âme bretonne série 4/Texte entier Imprimer cet article

Plougastel est triplement célèbre dans le monde : par son calvaire, par ses mariages, par ses fraises. Il devrait l’être encore par le pittoresque de ses mœurs, la douceur de son climat, le charme et la variété de ses paysages, surtout le bel équilibre de sa population et l’accord

wikisource.org | 2017/1/25 16:34:00

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/220 Imprimer cet article

des fiefs qui la composaient ; mais bien que la paroisse de Beaucé relevât de la baronnie de Fougères , la terre déLa Motte relevait de celle de Vitré, comme faisant partie de la terre de Châtillon ; et malgré mes recherches les plus actives, je n’ai pu retrouver qu’un petit nombre

wikisource.org | 2018/1/16 8:57:46

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/250 Imprimer cet article

droits de sa charge ; il ÔUÙCOHIÎHUOI‘ néanmoins de faire chaque année, ‘a la recette de Fougères , l’apport et l’a.cquit des rentes dues au seigneur, lesquelles lui étaient remises par ‘les deux autres sergents dans les années de leurextareice, lui ‘seul ayant qualit

wikisource.org | 2018/1/16 9:08:15

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/255 Imprimer cet article

siècle. La donation de l’église et de la dîme du Loroux à l’abbaye de Saviguy, par Raoul de Fougères , est faite avec Fasseutiment ! de Jean dîgné, qui donne ‘aussi 1a dîme de sa terre. (D. Mont, P-r. I, col. 606.) ’ Cette terre appartenait, en 14H, à Pierre de Gaine ou de

wikisource.org | 2018/1/16 9:29:12

Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/289 Imprimer cet article

faveur de Pierre Geraud, sieur- de Malhaire, fils de Jean Geraudfliculenant de la juridiction de Fougères , en considération des services que‘ celui-ci lui avait rendus. Non content de cette faveur, le duc lui accorda à "tout jamais, et pour toutes ses terres, lÏexemption de tout

wikisource.org | 2018/1/16 9:39:22