-

Résultats 1 - 10 sur un total 515 pour  Wikisource / Rue Quincampoix bais locmine / Wikisource    (1821697 articles)

Nobiliaire et armorial de Bretagne/B Imprimer cet article

D’azur au cerf d’or, regardant une étoile de même, accomp. en pointe d’une onde d’argent, d’où sortent des roseaux de sinople. Un général des finances en 1647 et deux auditeurs des comptes depuis 1740. Babouin , s r de la Babouinaye et de la Hamerais, par. de Cordemais

wikisource.org | 2016/2/15 22:08:50

Nobiliaire et armorial de Bretagne/V Imprimer cet article

Vache (la), s r de la Touche, par. de Créhen, — du Miroir, par. de Plélan-Ie-Petit, — de Domenesche et de Lorme, par. de Sion, — d'Ossé, par. d'Availles, — du Tertre, par. de Saint-Aubin-deb-Chàteaux, — de la Touche, par. de Saint-Vincentdes-Landes. Réf. et montres de 14*27

wikisource.org | 2016/2/19 0:49:13

La Mirlitantouille (Lenotre)/Texte entier Imprimer cet article

Lenotre_-_La_Mirlitantouille,_%C3%A9pisode_de_la_Chouannerie_bretonne,_1925_0010

Reliés amateur avec fers. ――――――― Mémoires et Souvenirs sur la Révolution et l’Empire, publiés avec les documents inédits, par G. Lenotre . Les Massacres de Septembre (1792), 32 e édition. Les Fils de Philippe-Égalité pendant la Terreur (1790-1796), 20 e édition

La Mirlitantouille (Lenotre)/3 Imprimer cet article

Le manoir de Bosseny [1] vers lequel, en ce matin funèbre, fuyait mademoiselle de Kercadio, guidée par Hervé Du Lorin et son compagnon, était situé au fond d’un repli boisé de l’interminable et aride Mené ; d’épais fourrés l’enveloppaient si bien « qu’on ne l’apercevait

wikisource.org | 2016/2/28 23:12:40

Promenades dans toutes les rues de Paris/1 Imprimer cet article

En publiant mes Promenades dans toutes les rues de Paris , je n’ai pas la prétention d’être un archéologue ou un historien. Je suis un simple observateur et un amoureux de Paris. Après avoir parcouru moi-même pendant plusieurs années les différentes rues de la Ville, je me suis rendu

wikisource.org | 2019/3/3 14:57:41

Nobiliaire et armorial de Bretagne/G Imprimer cet article

Gabard, s r de la Maillardière et de la Rousselière, par. de Vertou, — des Jammonières, de la Moricière, de la Souchais et de la Haye-Riau, par. de Saint-Philbert-de-GrandLieu, — du Plessix, — de la Roche-Hervé et de Pontraut, par. de Missillac, — dn Tharon, par. de Saint-Père

wikisource.org | 2016/2/16 14:19:43

Nobiliaire et armorial de Bretagne/T Imprimer cet article

Tabaheuc (le), s r de Kerfagon, par. d’AHineuc. Réf. et montres de 1469 à 1513, dite par., év. de Sainl-Brieuc. Eon, anobli en 1439. Taffabt (orig. du Périgord, y maint, en 1669), s’cle * Saint-Germain. D’azur au chevron accosté de deux roses tigées et feuillées et accomp.

wikisource.org | 2016/2/19 0:41:20

La Peine de mort (Simon)/Texte entier Imprimer cet article

Auray, que nous appelons une ville en Bretagne, ne serait qu’un hameau si on la transportait dans les environs de Paris. Elle a de trois à quatre mille habitants. Elle baigne le pied de ses vieilles murailles dans une petite rivière dont les eaux se confondent un peu plus loin avec celles

wikisource.org | 2015/7/10 15:33:07

Géographie de la Sarthe/3 Imprimer cet article

Vaudelle (rive dr.; 32 kilomètres, dont 6 dans le département) sort des Coëvrons, canton de Bais (Mayenne), passe à Saint-Mars-du-Désert, entre, à 1 kilomètre en aval, dans le département de la Sarthe, passe au sud de Saint-Georges-le-Gaultier et se jette dans la Sarthe à 600 mètres

wikisource.org | 2015/11/5 9:58:32

Nobiliaire et armorial de Bretagne/Q Imprimer cet article

Maint, à l’intend. de Bretagne en 1701, cinq gén. De sable à la bande d’argent, côtoyée de deux filets de môme ; aliàs  : surmontée d’un lambel (Sceau 1441). Foulques , croisé on 1190 et 1218, tué devant Damiette en 1219 ; Jean, chevalier dans une montre de 1380, père

wikisource.org | 2016/2/18 23:14:23