Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 1 - 10 sur un total 26 pour  Wikipedia / Philips piano orchestre symphonie / Wikipedia    (2010508 articles)

Antonín Dvořák Imprimer cet articleFrise de Antonín Dvořák

Jan_Langhans_Antonin_Dvorak_1904_(cropped)

administration impériale autrichienne , et améliore la culture musicale qu’il avait acquise avec l' orchestre du village. Il poursuit ses études à Česká Kamenice et il est accepté en 1857 à l’école d’ orgue de Prague , où il reste jusqu’en 1859 . Diplômé et laurat

Max Bruch Imprimer cet articleFrise de Max Bruch

Max_bruch

Scherz, List und Rache [ 2 ] [Plaisanterie, ruse et vengeance], d'après Goethe . Les parties d orchestre de cet opéra sont perdues [ 1 ] . Encouragé par ses professeurs, Bruch fait également des séjours à Berlin, Leipzig, Dresde et Munich. Après s'être installé à Mannheim en 1862

Concertos pour piano de Mozart Imprimer cet article

Wolfgang-amadeus-mozart_1

Les concertos pour piano et orchestre de Wolfgang Amadeus Mozart forment un ensemble de vingt-sept œuvres de ce genre écrites par le compositeur autrichien entre 1767 et 1791 . La structure de ces concertos est constituée de trois mouvements suivant le schéma classique : un premier

Ferdinand Hérold (compositeur) Imprimer cet articleFrise de Ferdinand Hérold (compositeur)

Ferdinand_Herold_-Lithograph_by_Louis_Dupre

François-Joseph Fétis , le futur éditeur de La Revue musicale . À l’âge de sept ans, il joue du piano et commence déjà à composer. Son père s’opposait à ce qu’il fasse carrière dans la musique mais la mort de ce dernier, en 1802, lui permet de regarder ce projet avec plus

Piano dans l'orchestre Imprimer cet article

Cleveland_Chamber_Symphony_4-09-2006

La présence du piano dans l orchestre se traduit de deux manières opposées, en fonction du rôle confié à l'instrument. Tout d'abord, parmi les œuvres où le pianiste joue une partie soliste importante par rapport à l orchestre , on trouve les concertos pour piano , les symphonies

Jean Guillou Imprimer cet articleFrise de Jean Guillou

Jean_Guillou_7908

enregistrement du Te deum de Berlioz sous la direction de Daniel Barenboim , puis de la troisième symphonie de Camille Saint-Saëns en 1984 sous la direction de Edo de Waart . Après 52 ans de service bénévole, seulement interrompu entre 1977 et 1989 pour les travaux de construction du

Paul Paray Imprimer cet articleFrise de Paul Paray

Tombe_de_Paul_Paray

direction du chanoine Adolphe Bourdon et de l'organiste Jules Haëlling. Outre le chant, il pratique le piano , l'orgue, le violoncelle… et les timbales. À quatorze ans, il joue de mémoire tout l'œuvre pour orgue de Jean-Sébastien Bach , et compose un Magnificat pour les jours de fte

Igor Markevitch Imprimer cet articleFrise de Igor Markevitch

Igor_Markevitch_directing

politiques aura rendu tout retour impossible. Ils logent d'abord à Paris. Le petit, allongé sous le piano , écoute, « traversé de part en part par un torrent de résonances » [ 1 ] , et fixe dans sa mémoire de nombreuses œuvres du large répertoire de son père, qu'il chante ou siffle

Willem Mengelberg Imprimer cet articleFrise de Willem Mengelberg

Willem_Mengelberg_1924

Nationalités Néerlandais Formation Hochschule für Musik und Tanz Köln Activités Chef d orchestre , compositeur , professeur d'université

Josef Krips Imprimer cet articleFrise de Josef Krips

JosefKrips1

Josef Alois Krips ( Vienne ,  8 avril 1902 – Genève ,  13 octobre 1974 ) est un chef d orchestre autrichien . Sommaire 1 Biographie 1.1 Carrière 2 Créations 3 Discographie 4 Distinctions 5 Bibliographie 6 Notes et références 7 Liens externes Biographie