Résultats 1 - 4 sur un total 4 pour  Wikisource / Oxyrhynque papyrus / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Larousse - Grand dictionnaire universel du XIXe siècle - Tome 14, part. 3, Sois-Suj.djvu/85 Imprimer cet article

SOT 11 faut être, bien sot ou bien méchant pour m’accuser d’être l’auteur d’un ouvrage où l’on me loue. (Volt.) Il n’y a point d’homme si sot qu’on ne puisse le façonner. (Le Sage.) Rien n’est plus rare en France qu’une femme tout à fait sotte. (Mot E. de

wikisource.org | 2019/11/14 12:49:25

Page:Rufus - Patrologia orientalis, tome 8, fascicule 1, n°36 - Plérophories.djvu/21 Imprimer cet article

Plerophories_page21_texte

καπηλεῖον. ↑ Supra, p. 13, n. 4. ↑ Appelée depuis Behnésa. Pierre quitta Oxyrhynque à la mort de Marcien (457) ; cf. Raabe, p. 63-64. Catégories  : Mots manquants en syriaque Page corrigée

Page:Vie, travaux et doctrine scientifique d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire.djvu/325 Imprimer cet article

Strabon et d'Athénée, et dans un Mormyre, cet autre Poisson beaucoup plus célèbre encore, l’ Oxyrhynque , qui possédait un temple sur les bords du Nil, et qui avait donné son nom à une ville et à un nome de l'Heptanomide. Nous arrivons aux Mammifères. C'est par des mémoires sur

wikisource.org | 2010/9/30 20:37:26

Vie, travaux et doctrine scientifique d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire Imprimer cet article

VIE, TRAVAUX ET DOCTRINE SCIENTIFIQUE D'ÉTIENNE GEOFFROY SAINT-HILAIRE. [Page blanche] [Page blanche] [Image] VIE, TRAVAUX ET DOCTRINE SCIENTIFIQUE D'ÉTIENNE GEOFFROY SAINT-HILAIRE ; PAR SON FILS M. ISIDORE GEOFFROY SAINT-HILAIRE, MEMBRE DE L'INSTITUT (ACADÉMIE

wikisource.org | 2010/10/19 17:23:45