Résultats 1 - 10 sur un total 88 pour  Wikisource / Oxyrhynque diospolis / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Larousse - Grand dictionnaire universel du XIXe siècle - Tome 14, part. 3, Sois-Suj.djvu/85 Imprimer cet article

SOT 11 faut être, bien sot ou bien méchant pour m’accuser d’être l’auteur d’un ouvrage où l’on me loue. (Volt.) Il n’y a point d’homme si sot qu’on ne puisse le façonner. (Le Sage.) Rien n’est plus rare en France qu’une femme tout à fait sotte. (Mot E. de

wikisource.org | 2019/11/14 12:49:25

Page:Drohojowska - L'Égypte et le canal de Suez.djvu/13 Imprimer cet article

et continuateurs de Menès, le disputa bientôt à la Haute-Égypte eu richesse et en monuments. Diospolis et Tanis y acquirent une grande célébrité. C’est là que les cois de la dix-septième dynastie, dits rois pasteurs, (hyksos) établirent le siège de leur puissance. Sous le régne

wikisource.org | 2019/11/2 12:50:58

Dictionnaire historique et critique/11e éd., 1820/Abyde Imprimer cet article

avait conduit un canal qui lui portait les eaux de cette rivière [f] . Elle était au-dessous de Diospolis et de Tentyris [g] , et au-dessus de Ptolémaïde [h] , qui était la plus grande ville de la Thébaïde, et aussi grande que Memphis. Les habitans d’Abyde avaient en abomination le

wikisource.org | 2019/9/10 19:06:05

Page:Encyclopédie méthodique - Architecture, T1.djvu/18 Imprimer cet article

plus légers Abus . ABYDOS , ancienne ville d’Egypte ; elle étoit, selon Pline, au-dessous de Diospolis & de Tentyris, en descendant le Nil vers le Delta, à sept-mille cinq-cents pas de ce fleuve en tirant vers la Lybie ; elle étoit ramarquable par le temple d’Osiris, & le pa- lais

wikisource.org | 2019/8/17 12:45:37

Les Voyages de Cyrus/Texte entier Imprimer cet article

Ramsay_-_Les_Voyages_de_Cyrus,_%C3%A9d._Quillau,_1727,_tome_1_(page_15_crop)-2

On verra par le Discours qui est à la fin de cet Ouvrage, que je n’ai rien attribué aux Anciens sur la Religion qui ne soit autorisé par des passages très-formels, non seulement de leurs Poëtes, mais encore de leurs Philosophes. Je me suis écarté le moins que j’ai pû de la Chronologie

Page:Bouillet - Chassang - Dictionnaire universel d'histoire-geo - 1878 - P1 - A-G.djvu/543 Imprimer cet article

et Pollux, qui y abordèrent, sous la conduite de Jason, lors de l'expédition des Argonautes. DIOSPOLIS , c.-à-d. ville de Jupiter , nom commun à plusieurs villes anciennes dont les principales sont : 1° Diospolis , dans la B.-Égypte, au S. de Mendès, qu'on croit être la même que

wikisource.org | 2019/2/28 19:41:24

Vie, travaux et doctrine scientifique d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire Imprimer cet article

VIE, TRAVAUX ET DOCTRINE SCIENTIFIQUE D'ÉTIENNE GEOFFROY SAINT-HILAIRE. [Page blanche] [Page blanche] [Image] VIE, TRAVAUX ET DOCTRINE SCIENTIFIQUE D'ÉTIENNE GEOFFROY SAINT-HILAIRE ; PAR SON FILS M. ISIDORE GEOFFROY SAINT-HILAIRE, MEMBRE DE L'INSTITUT (ACADÉMIE

wikisource.org | 2010/10/19 17:23:45

Page:Vie, travaux et doctrine scientifique d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire.djvu/325 Imprimer cet article

Strabon et d'Athénée, et dans un Mormyre, cet autre Poisson beaucoup plus célèbre encore, l’ Oxyrhynque , qui possédait un temple sur les bords du Nil, et qui avait donné son nom à une ville et à un nome de l'Heptanomide. Nous arrivons aux Mammifères. C'est par des mémoires sur

wikisource.org | 2010/9/30 20:37:26

Découverte de la Terre/Première partie/Chapitre II Imprimer cet article

Pline, en l’an 23 de J.-C., consacrait les 3 e , 4% 5° et 6 e livres de son Histoire naturelle à la géographie. En l’an 50, Hippalus, navigateur habile, trouvait la loi des moussons de l’océan Indien, et il enseignait aux navigateurs à s’écarter au large, pour effectuer, grâc

wikisource.org | 2016/3/1 3:25:52

Page:Goncourt - Journal, t8, 1895.djvu/278 Imprimer cet article

que l’an XXXIV du double règne de Philométor et d’Evergète II, lorsque Lochus est venu à Diospolis -la-Grande, certaines personnes ont envahi l’un des tombeaux qui m’appartiennent dans le Péri-Thèbes ; l’ayant ouvert, ils ont dépouillé quelques-uns des corps qui y étaient

wikisource.org | 2011/1/23 11:21:11