-

Résultats 1 - 10 sur un total 241 pour  Wikipedia / Musée du Prado toile / Wikipedia    (2006080 articles)

Bartolomé Esteban Murillo Imprimer cet articleFrise de Bartolomé Esteban Murillo

Autorretrato_de_Murillo

Bien que l'essentiel de ses œuvres soient religieuses comme «  la Vierge du Rosaire  », il est très renommé pour ses peintures de genre, particulièrement des portraits de femmes et surtout d'enfants pauvres, tel le portrait du «  jeune mendiant  » conservé au Musée du Louvre

Louis-Léopold Boilly Imprimer cet article

Versailles_Boilly_autoportrait

Collections publiques [ modifier | modifier le code ] La famille Gohin , (1787), huile sur toile , 94 × 135  cm , musée des arts décoratifs , Paris  ; Le Cadeau délicat (1787), huile sur toile , 52,7 × 45  cm , Fondation Bemberg , Toulouse  ; Robespierre , (1789), palais

Édouard Manet Imprimer cet articleFrise de Édouard Manet

%C3%89douard_Manet

des lieux de loisirs comme Au Café (1878), La Serveuse de Bocks (1879) et sa dernière grande toile Un bar aux Folies Bergère (1881-1882), mais aussi le monde des humbles Paveurs de la Rue Mosnier ou des autoportraits ( Autoportrait à la palette , 1879). Manet parvient à donner des

Joshua Reynolds Imprimer cet articleFrise de Joshua Reynolds

Self-portrait_c.1747-9_by_Joshua_Reynolds_(2)

Spécialisé dans l'art du portrait , il est le premier président et co-fondateur de la Royal Academy [ 1 ] . Selon Pierre Rosenberg (1985), « Reynolds, ambitieux, allie dans ses portraits historiques, l'intellectualisme et le romantisme avec une audace psychologique bien nouvelle, inconnue

Francisco de Goya Imprimer cet articleFrise de Francisco de Goya

Vicente_L%C3%B3pez_Porta%C3%B1a_-_el_pintor_Francisco_de_Goya

Après un lent apprentissage dans sa terre natale, baigné dans le style baroque tardif et les images pieuses, il voyage en Italie en 1770, où il entre en contact avec le néo-classicisme qu’il adopte lorsqu’il s’installe à Madrid au milieu de la décennie, en parallèle avec un style

Le Tintoret Imprimer cet articleFrise de Le Tintoret

Jacopo_Tintoretto_-_Self-Portrait_-_WGA22672

Le Tintoret, de son vrai nom Jacopo Comin [ 1 ] , [ 2 ] est né en septembre-octobre 1518 ou en 1519 [ 3 ] à Venise et doit son surnom (« le petit teinturier ») à son père, Battista Robusti, qui travaillait dans une teinturerie ( tintorìa en italien) [ 4 ] . Carlo Ridolfi , son

Jacob Jordaens Imprimer cet articleFrise de Jacob Jordaens

The_Family_of_the_Artist_by_Jacob_Jordaens

Jacob Jordaens est l'un des trois maîtres renommés de l'école de peinture anversoise du XVII e  siècle, avec Pierre Paul Rubens et Antoine Van Dyck . Au contraire de ces deux peintres contemporains, Jacob Jordaens n'a jamais voyagé en Italie pour étudier les œuvres de la Renaissance

Jan van Eyck Imprimer cet articleFrise de Jan van Eyck

Jan_van_Eyck_-_Man_in_a_Turban_-_WGA7597

La date et le lieu de naissance exactes du peintre restent inconnus. Selon les écrivains et historiens flamands Lucas D'Heere (1559) et Marcus van Vaernewijck   (nl) (1568), Jan van Eyck serait né à Maaseik , dans la région mosane, à l'époque située dans la Principauté de Liège

Antonio Moro Imprimer cet article

Mor-antonis-self-portrait

Portraitiste très apprécié, il fait une carrière internationale, qui le mène à Bruxelles , Madrid , Lisbonne , Londres , Utrecht et Anvers [ 1 ] . Sommaire 1 Biographie 1.1 Formation et début de sa carrière artistique 1.2 Patronage du cardinal Granvelle 1.3 Voyages et maturit

François Boucher Imprimer cet articleFrise de François Boucher

Boucher_par_Gustav_Lundberg_1741

Maître particulièrement prolifique [ 1 ] , Boucher a abordé tous les genres : peinture religieuse, sujets mythologiques, scènes rustiques, paysages, animaux, décorations de monuments et de maisons particulières, modèles de tapisserie. C’est peut-être le plus célèbre peintre et