-

Résultats 1 - 10 sur un total 194 pour  Wikipedia / Musée de l'Ermitage huile / Wikipedia    (2002113 articles)

Louis-Léopold Boilly Imprimer cet article

Versailles_Boilly_autoportrait

artistes peintres. Collections publiques [ modifier | modifier le code ] La famille Gohin , (1787), huile sur toile, 94 × 135  cm , musée des arts décoratifs , Paris  ; Le Cadeau délicat (1787), huile sur toile, 52,7 × 45  cm , Fondation Bemberg , Toulouse  ; Robespierre

Bartolomé Esteban Murillo Imprimer cet articleFrise de Bartolomé Esteban Murillo

Autorretrato_de_Murillo

Bien que l'essentiel de ses œuvres soient religieuses comme «  la Vierge du Rosaire  », il est très renommé pour ses peintures de genre, particulièrement des portraits de femmes et surtout d'enfants pauvres, tel le portrait du «  jeune mendiant  » conservé au Musée du Louvre

Albert Marquet Imprimer cet articleFrise de Albert Marquet

Albert_Marquet_(1875-1947),_c._1920s

Issu d'un milieu modeste, il est encouragé par sa mère à se former à Paris ; il s'y lie particulièrement avec Henri Matisse . Solidaire, mais non représentatif du mouvement fauve , il ne se laisse guère influencer par les autres courants du postimpressionnisme et, dès les années

Jean-Léon Gérôme Imprimer cet articleFrise de Jean-Léon Gérôme

Jean-Leon_Gerome

Promu grand officier de la Légion d'honneur , Gérôme est distingué lors des différentes Expositions universelles auxquelles il participe et il fait figure de peintre officiel à la fin du XIX e  siècle. Il devient professeur à l’ École des beaux-arts , durant près de quarante

Frères Le Nain Imprimer cet article

Louis_Le_Nain-_Happy_Family-_1642-_Louvre

Nés à Laon entre 1593 et 1607, Antoine, Louis et Mathieu Le Nain sont les fils d’un sergent royal au grenier à sel du bailliage du Vermandois en Picardie, Isaac Le Nain, dont le mariage avec Jeanne Prévost — fille d’un autre sergent royal appartenant à une famille aisée de Laon

André Derain Imprimer cet articleFrise de André Derain

Andr%C3%A9_Derain_1928

Salué comme le pionnier d'un nouvel art, le fauvisme , avant la guerre de 1914, il s'oriente après 1918 vers un réalisme au classicisme renouvelé où s'exprime son goût du théâtre et des lettres qui en fait une des figures majeures de l' entre-deux-guerres . Mis en cause à la Libération

Camille Pissarro Imprimer cet articleFrise de Camille Pissarro

Camille_Pissarro_040

Connu comme l'un des « pères de l'impressionnisme », il peint la vie rurale française, en particulier des paysages et des scènes représentant des paysans travaillant dans les champs, mais il est célèbre aussi pour ses scènes de Montmartre , et ses scènes autour du Louvre et des

Philippe de Champaigne Imprimer cet articleFrise de Philippe de Champaigne

Philippe_de_Champaigne

Né à Bruxelles dans une famille pauvre, il est formé dès l'âge de douze ans au portrait miniature auprès de Jean de Bouillon, puis continue son apprentissage chez Michel de Bourdeaux avant d'apprendre le paysage avec le grand maître Jacques Fouquières , qui probablement le fait venir

Alfred Stevens (peintre belge) Imprimer cet articleFrise de Alfred Stevens (peintre belge)

Stevens,_Alfred,_Erwin_Hanfstaengl_phot.,_album_Manet,_BNF_Gallica

admirateurs. Il présente entre autres : Tous les bonheurs ayant pour sujet une femme allaitant, huile sur toile, 116,5 × 89,5  cm , Musées royaux des beaux-arts de Belgique , à Bruxelles [ 4 ] , Une Veuve et ses enfants , huile sur toile, 114,5 × 160,5  cm , Musées royaux [

Eugène Isabey Imprimer cet articleFrise de Eugène Isabey

Isabey,_Eug%C3%A8ne,_Nadar,_Gallica

Troisième enfant du peintre Jean-Baptiste Isabey (1767-1855), dit « le plus célèbre miniaturiste du Premier Empire  » [ 1 ] , et de sa première épouse née Jeanne Laurisse de Salienne († 1829) [ 2 ] - ses sœurs aînées sont Alexandrine, née en 1791, et Louise, née en 1797