-

Résultats 1 - 10 sur un total 55 pour  Wikipedia / Musée Bonnat salon leon / Wikipedia    (2014721 articles)

Léon Bonnat Imprimer cet articleFrise de Léon Bonnat

L%C3%A9on_Bonnat,_Alfred_Roll,_1918

Originaire de Bayonne, Léon Bonnat vit entre 1846 et 1853 à Madrid , où son père Joseph Bonnat est libraire et où il étudie la peinture auprès de José de Madrazo y Agudo et de Federico de Madrazo y Küntz . Il arrive à Paris en 1854 , et devient l'élève de Léon Cogniet

Léon Cogniet Imprimer cet articleFrise de Léon Cogniet

L%C3%A9on_Cogniet_self-portrait_1818

Né de Joseph Cogniet, artiste dessinateur de papiers peints et de Marguerite Metuel, fille d'artisans fortunés, Léon Cogniet entre en 1812 à l' École des beaux-arts de Paris où il est l'élève de Pierre-Narcisse Guérin qui déclare dans une lettre à Léon Cogniet : « Croyez

Octave Denis Victor Guillonnet Imprimer cet article

Guillonnet_en_1892

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références  » En pratique

Émile Dezaunay Imprimer cet article

Portrait_d%27Emile_Dezaunay_Pierre_Puvis_de_Chavanne

Nantes en 1886 , exposition à laquelle sont conviés des peintres confirmés et ayant participé au Salon de Paris [ 1 ] , [ 2 ] . C'est à cette occasion qu'Émile Dezaunay fera la connaissance de Maxime Maufra et que va naître entre les deux hommes une grande amitié. Dezaunay fréquente

Georges Dorignac Imprimer cet article

Dorignac_autoportrait

Garonne. Jean-Marie Dorignac épouse en 1882 Anna Amadiou avec laquelle il a quatre enfants, dont Léon -Georges le cadet. C'est donc à l'école publique de la rue Françin que l'instituteur découvre les talents précoces de Léon -Georges. Très attaché à la famille, Jean-Marie n'a de

Adolphe Léon Willette Imprimer cet articleFrise de Adolphe Léon Willette

Adolphe_Willette_1913

Fils du colonel Henri Léon Willette , qui fut aide de camp du maréchal François Achille Bazaine , et qui fut muté à Dijon, Adolphe Léon Willette est l'élève d' Alexandre Cabanel à l' École des beaux-arts de Paris . Il y fait la connaissance d' Antonio de La Gandara , dès 1875

Joseph-Fortuné-Séraphin Layraud Imprimer cet article

Fortun%C3%A9_Layraud_Joseph_se_fait_reconna%C3%AEtre_par_ses_fr%C3%A8res

Fortuné Layraud naît le 12 octobre 1833 [ 1 ] à La Roche-sur-le-Buis ( Drôme ) où son père est cabaretier et possède une petite exploitation de 15 hectares. Sixième enfant d’une fratrie de huit, défavorisé à la mort de ses parents par l'héritage qui privilégie les deux frère

Salon des artistes français Imprimer cet article

Gr%C3%BCn_-_Friday_at_the_French_Artists%27_Salon

Le Salon des artistes français est une exposition d'art qui se tient chaque année, début février, à Paris dans le cadre d'Art Capital. Il présente des peintures, de la photographie, etc. Se tenant depuis 1880 [ 1 ] , il a succédé au Salon de l' Académie des beaux-arts , héritièr

Maxime Maufra Imprimer cet articleFrise de Maxime Maufra

MaufraPortrait

par Charles Le Roux . En 1886 , il est remarqué par Octave Mirbeau , lors d'une exposition au Salon de Paris . Cette même année il participe à l'Exposition des beaux-arts de Nantes qui se tient tous les trois ans et à laquelle sont conviés les peintres déjà consacrés et ayant particip

Raymond Allègre Imprimer cet article

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2014). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de

wikipedia.org | 2018/3/2 11:19:48