-

Résultats 1 - 10 sur un total 16 pour  Wikipedia / Mondarrain guipuscoa ilustrado biscaye / Wikipedia    (2014721 articles)

Mairu Imprimer cet article

Sugaar

certains dolmens et cromlechs comme ceux d'Ibañeta à Zugarramurdi ( Navarre ), d' Oiartzun ( Guipuscoa ) et de Buluntza (commune d' Aincille dans les Pyrénées-Atlantiques [ 1 ] ). À Mendive (Basse-Navarre), on attribue ces constructions aux compagnes féminines des Mairu, c'est

Betizu Imprimer cet article

Betizu_sur_le_massif_du_Xoldokogaina

(littéralement « vache de pâturage ») ou « basa-behi » (« vache des bois ») au Guipuscoa , « basa-behiak » en Biscaye , et même « bei-uzoak » et « bei-gorri » dans la région de Dima en Biscaye [ 2 ] . Origine et histoire [ modifier | modifier le code ] Elle

Illerri Imprimer cet article

Sugaar

ilarrieta , ilargieta à Sare ( Labourd ), hilerri à Licq ( Soule ), zimitorio à Oiartzun ( Guipuscoa ), kanpusantu ( Ataun ), ortusantu etc. Pour les actes rituels les tombes furent remplacées dans les églises, par de petits emplacements attribués à chaque maison, lesquels

Oiarzun Imprimer cet article

Sugaar

montagne à nos appels, à nos voix ; c'est que l'on dit dans certains villages. À Berastegi ( Guipuscoa ) on dit que c'est le Basajaun qui fait cette réponse. À Oleta ( Alava ) c'est la réponse de Mari d' Anboto . Sommaire 1 Étymologie 2 Note 3 Lien interne 4 Bibliographie

Gorri txiki Imprimer cet article

Sugaar

nom donné à certains Jentilak (génies) dans la région d' Aia et Orio dans la province du Guipuscoa . Ils se déplacent rapidement à travers les hauteurs d'Aia. Les habitants de la maison Leoia se saisirent du dernier Gorri txiki et le firent brûler dans leur four à chaux . Avant

Sakre Imprimer cet article

Sugaar

la maison Anderregi et qui est aujourd'hui au musée de San Telmo ( Saint-Sébastien dans le Guipuscoa ). Étymologie [ modifier | modifier le code ] Sakre signifie « imprécation » en basque. Le suffixe a désigne l'article : sakrea se traduit donc par « l'imprécation »

Pagomari Imprimer cet article

Sugaar

, était bergère à Intzezelai . De jeunes séminaristes la virent alors qu'ils venaient du Guipuscoa et se dirigeaient vers San Miguel . Au moment de s'en retourner chez eux, l'un d'entre eux dit qu'il ne voulait pas se faire prêtre et il monta à Intzezelai pour tenir compagnie

Mozorro Imprimer cet article

ZaldikoLantz

le meilleur aizkolari ( bûcheron ) des environs. Natif de Santagueda (sa maison) à Beizama ( Guipuscoa ). Non seulement il était très fort dans le débitage des troncs , mais il l'était également dans toute espèce de jeu et toujours, ou presque, il sortait vainqueur. C'est pour cela

Galtxagorri Imprimer cet article

Sugaar

littéralement « celui aux pantalons rouges » est le diable , un démon de la mythologie basque au Guipuscoa , au labourd et en Basse-Navarre [ 1 ] . C'est l'un des noms par lesquels on désigne les génies familiers comme les Mamur et les Patuek . Aidetikako ( Sare ); Aiharra , Haio

Zirri mirri Imprimer cet article

Sugaar

correspondants . Zirri Mirri est le nom en basque d'un Jentil ou Mairu de la région de Oiartzun ( Guipuscoa ). Dans une légende de ce village on dit qu'une Mairu était domestique dans la maison Aramburu . Une nuit on entendit un cri à la porte. De l'intérieur, la Mairu demanda