-

Résultats 1 - 10 sur un total 50 pour  Wikipedia / Maurice Rouvier 1885 / Wikipedia    (2010081 articles)

Maurice Rouvier Imprimer cet articleFrise de Maurice Rouvier

Maurice_Rouvier_by_Ernest_Ladrey

Né d'une famille de petits commerçants d'origine provençale, Maurice Rouvier fait des études de commerce aux classes commerciales du lycée de Marseille, actuel lycée Thiers [ 1 ] . Parce qu'il y côtoyait l'héritier de la dynastie bancaire marseillaise Zafiropoulos, il y devient employ

Alexandre Millerand Imprimer cet articleFrise de Alexandre Millerand

Alexandre_Millerand_(cropped)

Dans les années 1890 , devenu la principale figure des socialistes indépendants , il prône un socialisme réformiste . De 1899 à 1902, dans le gouvernement Waldeck-Rousseau , il est ministre du Commerce, de l'Industrie , des Postes et Télégraphes  : premier ministre socialiste en France

René Goblet Imprimer cet articleFrise de René Goblet

Ren%C3%A9_Goblet

1882 ) et fit voter la loi qui rendait aux conseils municipaux le droit d’élire leur maire. En 1885 , il devint ministre de l’Instruction publique. Par deux décrets (25 juillet, 28 décembre), il amorça la réforme de l’enseignement supérieur. Sous son ministère, l’État fit l

Jean Jules Godefroy Calès Imprimer cet article

Jean_Jules_Godefroy_Cal%C3%A8s_(tableau)

prisons. C'est l'Empire libéral .  » — Jules Guesde Sous la Troisième République (1870 1885 ) [ modifier | modifier le code ] Camp militaire de Toulouse en Février 1871 (photographie d' Eugène Trutat - Archives municipales de Toulouse) Après le déclenchement de la guerre

Marcellin Berthelot Imprimer cet articleFrise de Marcellin Berthelot

Marcellin_Berthelot

Pierre Eugène Marcellin Berthelot naît à Paris dans une maison située au coin de la rue du Mouton et de l'ancienne place de Grève [ 2 ] . Son père, Jacques-Martin Berthelot , est médecin et un républicain convaincu, qui se dévoue sans compter lors de l'épidémie de choléra de

Yves Guyot Imprimer cet articleFrise de Yves Guyot

Yves_Guyot_by_Nadar

Il est le fils de Prosper Guyot, avocat à Rennes, et de Héloïse Daubes. Ses ancêtres du côté paternel étaient avocat - tel son grand-père Yves-Julien -, juge de paix, notaires, procureur, sénéchal en Ercé-près-Liffré pour le marquisat du Bordage, fief protestant. La famille Guyot

Georges Clemenceau Imprimer cet articleFrise de Georges Clemenceau

Georges_Clemenceau_par_Nadar

Fils de médecin et médecin lui-même, il est maire du 18 e  arrondissement de Paris puis président du conseil municipal de Paris au début de la Troisième République . Il est député en 1871 et de 1876 à 1893, siégeant en tant que républicain radical . Il défend l' amnistie pour

Émile Loubet Imprimer cet articleFrise de Émile Loubet

Emile_Loubet

En 1899, il est élu président de la République après la mort soudaine de Félix Faure . À l'issue de son septennat , il se retire de la vie politique. Sommaire 1 Biographie 1.1 Famille 1.2 Premiers pas en politique 1.3 Le parlementaire 1.4 Ministre et Président du conseil

Émile Flourens Imprimer cet articleFrise de Émile Flourens

Flourens,_Emile,_Gallica,_Nadar

poursuit sa carrière comme président de la section de législation du Conseil d'État à partir de 1885 lorsqu'il est appelé au portefeuille du ministère des Affaires étrangères le 13 décembre 1886 dans le nouveau cabinet formé par René Goblet , poste qu'il conservera jusqu'au

Ferdinand Sarrien Imprimer cet articleFrise de Ferdinand Sarrien

Sarrien

piliers de ce parti. En mai 1877, il est l'un des signataires du manifeste des 363 [ 1 ] . Dès 1885 , il participe au gouvernement et obtient à plusieurs reprises les portefeuilles de l' Intérieur et de la Justice . Il est ainsi Garde des Sceaux au cours de l' Affaire Dreyfus . Radical