-

Résultats 1 - 10 sur un total 58 pour  Wikipedia / Mandchoukouo war / Wikipedia    (2014721 articles)

Pacification du Mandchoukouo Imprimer cet article

IJA_troops_in_Manchuria

La pacification du Mandchoukouo est une campagne militaire menée par l' armée impériale japonaise du 4 novembre 1931 à l'été 1941 qui se solde par la destruction quasi totale des multiples armées de volontaires anti-japonaises (qui se réunissent en 1935 pour former l' armée

Jun Ushiroku Imprimer cet article

Ushiroku_Jun

Ushiroku sert à divers postes d'État-major au quartier-général de l'armée du Guandong au Mandchoukouo . Il est promu major-général en mars 1934 et lieutenant-général en août 1937. En octobre de la même année, il devient commandant-en-chef de la 26 e  division et participe

Occupation japonaise de la Malaisie Imprimer cet article

1942_Japanese_World_War_II_Map_of_the_Malay_Peninsula_and_Singapore_-_Geographicus_-_Kamatchka-japanese-1940

Entités précédentes : États malais fédérés Établissements des détroits Perlis Kedah Kelantan Terengganu Johor Entités suivantes : Administration militaire britannique   (en) modifier L’ occupation japonaise de la Malaisie se déroule de 1941 à 1945 lors de la

Marine impériale du Mandchoukouo Imprimer cet article

Naval_Ship_of_Manchukuo

La marine impériale du Mandchoukouo (en chinois  : 満州帝國海軍, pinyin  : Mǎnzhōu Dìguó Hǎijūn ) est la force navale de l'empire du Mandchoukouo , contrôlé par le Japon, active de 1932 à 1939. Comme ce pays était presque enclavé, l' armée japonaise du Guandong voyait

Sakae Ōba Imprimer cet article

Oba_Sakae_portrait

candidat officier de première classe et reçoit un entraînement spécial avant d'être envoyé au Mandchoukouo où le 18 e régiment est déjà stationné et chargé de missions d' occupation . En 1936, le régiment retourne dans sa ville de garnison de Toyohashi [ 5 ] et Ōba retrouve

Seishirō Itagaki Imprimer cet article

Itagaki_Seishiro

prétexte à l' invasion japonaise de la Mandchourie [ 1 ] . Il est ensuite conseiller militaire au Mandchoukouo de 1932 à 1934. Itagaki devient vice-chef d'État-major de l'armée du Guandong en 1931 puis chef d'État-major en 1936 [ 2 ] . De 1937 à 1938, Itagaki est commandant de la

Wang Kemin Imprimer cet article

Wang_Kemin

dans le cadre d'une stratégie d'établir une zone tampon entre la Chine et leur nouvel État du Mandchoukouo . Ce gouvernement provisoire de la République de Chine   (en) est fondé à Pékin avec Wang pour président, le 14 décembre 1937 . Le gouvernement a le contrôle nominal sur

Liang Hongzhi Imprimer cet article

Liang_Hongzhi

stratégie d'établir une zone tampon autonome entre le Nord de la Chine et leur nouvel État du Mandchoukouo . Le gouvernement provisoire de la République de Chine   (en) , basé à Pékin, est formé le 14 décembre 1937 avec Wang Kemin comme président des cinq provinces du Nord de

Takashi Hishikari Imprimer cet article

Hishikari_Takashi

au nord de la Grande muraille [ 2 ] . Il commande également les opérations de pacification du Mandchoukouo et devient ambassadeur du Japon dans le nouvel État du Mandchoukouo [ 3 ] . Le 25 septembre 1933 , l'Union soviétique proteste contre la prise du Mandchoukouo du chemin de fer

Rensuke Isogai Imprimer cet article

Isogai_Rensuke

voie ferrée Tianjin-Pukou et à la bataille de Taierzhuang . En 1938, Isogai est transféré au Mandchoukouo comme chef d'État-major de l' armée japonaise du Guandong peu après la désastreuse bataille de Khalkhin Gol . Il est rappelé au Japon et forcé de se retirer en 1939 [ 2 ]