-

Résultats 1 - 10 sur un total 53 pour  Wikisource / Mérinides plumes / Wikisource    (1821697 articles)

La Question du Maroc et les intérêts européens en Afrique Imprimer cet article

L’empire du Maroc se trouve engagé dans un de ces conflits qui l’agitent tous les dix ou quinze ans, et font mettre en doute non-seulement la possibilité d’une paix soutenue avec cet état barbare, mais le maintien même de son existence indépendante. Ces deux problèmes, dont l’un

wikisource.org | 2015/12/1 2:10:41

Bouillet - Atlas universel d'histoire et géographie, 1865/Tables Moyen-age Imprimer cet article

Les deux consuls de cette année furent deuxfrères, Anicius Olybrius et Anicius Probinus, et c'est pour célébrer leur consulat que Claudien composa son premier poëme latin. 396 . Alaric, roi des Visigoths, envahit la Grèce et ravage la Macédoine et la Thessalie. — Destruction du temple

wikisource.org | 2016/2/28 14:19:18

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/66 Imprimer cet article

parvinrent à le rejoindre, quelques jours plus lard, aux ksour^ des Béni Mozab, dans le désert. Les Mérinides et les Arabes firent un riche butin , et Mohammed Ibn Arîf, frère de Ouenzemmar, fut relâché par ses gardes pendant le conflit. Le vizir Abou Bekr Ibn Ghazi resta quelques

wikisource.org | 2017/4/29 6:25:45

Page:Larousse - Grand dictionnaire universel du XIXe siècle - Tome 15, part. 1, T-Tour.djvu/254 Imprimer cet article

au milieu de forêts d’oliviers, est celui de la mosquée détruite de Mansoura, la ville des Mérinides , qui a fuit place à un modeste village. Telle est Tlemcen extérieurement. Que Ion pénètre maintenant dans le cœur de la ville, dans la grande mosquée, on aura, du haut de son minaret

wikisource.org | 2019/2/1 19:54:35

Page:Block - Dictionnaire général de la politique, tome 2.djvu/177 Imprimer cet article

khalifes jusqu’en 1269, où le dernier de la dynastie, Abou Debbous, fut mis à mort par les Mérinides , dynastie qui se formait alors, mais qui ne prétendait pas an khalifat. Les Almohades Fc~t~ de 1229 à 1534. Le gouverneur almoliade de Tunis, Abou Zaccariah, se révolta en 1229 contre

wikisource.org | 2017/1/6 20:51:52

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/35 Imprimer cet article

Les Abd el-Ouad, dynastie berbère, venaient d'être dé- trônés par Abou '1-Hacen, sultan des Mérinides . Ils avaient possédé les contrées qui s'étendent depuis le Molouïa, du côté de l'occident, jusqu'à la ville de Médéa et de Dellys du côté de l'orient. Leur capitale était

wikisource.org | 2017/4/28 20:20:14

Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères, trad. Slane, tome 1.djvu/46 Imprimer cet article

à la conquête de Tunis et de Tlemcen par les Turcs, et jusqu’au renversement du trône des Merinides par les chérifs, ancêtres du souverain actuel du Maroc. NOTICE BIOGRAPHIQUE D’IBN-KHALDOUN. Abou-Zeid-Abd-er-Rahman, surnommé Ouéli-’d-Dîn ( ami de la religion ), fils de Mohammed

wikisource.org | 2016/10/10 17:49:10

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome II.djvu/24 Imprimer cet article

On ne trouve pas la moindre trace d'un hadjeb parmi les officiers du plus grand des empires zenatiens, celui des Mérinides '. L'admi- nistration de la guerre et le commandement de l'armée appartenaient au vizir ; les fonctions de la comptabilité et de la correspondance se donnaient à

wikisource.org | 2017/5/1 15:19:34

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome II.djvu/215 Imprimer cet article

sieurs siècles d'avance, rétablissement du royaume des Béni Abd el-Ouad et de l'em- pire des Mérinides , deux tribus de race zenalienne. " Après L/yù , insérez ^j^. ' S'il avait été prophète, il avait dû vi- vre avant l'iiégire, car Mohammed a dit : Après moi, point de prophèt

wikisource.org | 2017/5/2 10:21:05

Voyages (Ibn Battuta, Sanguinetti)/Avertissement du volume 2 Imprimer cet article

A la fin du tome premier de cette publication, nous avons laissé Ibn Batoutah sur le point de quitter la ville de Mechhed Aly, située dans le canton de Nedjef. Le présent volume commence par la description des célèbres villes de Wâcith et de Bassora ; puis il nous montre le voyageur

wikisource.org | 2018/3/19 14:34:15