Résultats 11 - 20 sur un total 51 pour  Wikisource / Mérinides ali / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/35 Imprimer cet article

Les Abd el-Ouad, dynastie berbère, venaient d'être dé- trônés par Abou '1-Hacen, sultan des Mérinides . Ils avaient possédé les contrées qui s'étendent depuis le Molouïa, du côté de l'occident, jusqu'à la ville de Médéa et de Dellys du côté de l'orient. Leur capitale était

wikisource.org | 2017/4/28 20:20:14

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/71 Imprimer cet article

Ghazi de se rendre. Le nou- veau sultan, Abou '1-Abbas, fit son entrée dans la capitale des Etats mérinides , le 20 juin 1874, et, par suite d'un second Catégorie  : Page non corrigée

wikisource.org | 2017/4/29 6:36:09

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/41 Imprimer cet article

campagnes suiv. * entreprises par Abou Eïnan. ' On reconnaît encore les ruines de cette * Chezles Mérinides , le hadjeb ou grand ville sur la rive droite de la Mina , à quatre chamlellan était le personnage le plus élevé ou cinq lieues du Chélif. de l'Etat après le sultan. Prolégomèn

wikisource.org | 2017/4/28 20:55:14

Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères, trad. Slane, tome 1.djvu/58 Imprimer cet article

tribus rîahides, il se décida à l’envoyer chez ces peuplades afin de les rallier au parti des Mérinides . Notre auteur était maintenant installé dans le ribat ou couvent d’Abou-Medîn, avec la résolution de renoncer au monde ; il avait même commencé à enseigner les jeunes lève

wikisource.org | 2016/11/18 23:15:28

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/11 Imprimer cet article

semaines plus tard, il quitta le service de ce prince et se rendit à Fez, capitale des États mérinides . En l’an 1356, il fut attaché au secrétariat du sultan mérinide Abou Eïnan. Mis en prison, l’année suivante, par ordre de ce souverain, il recouvra la liberté l’an 1359, et

wikisource.org | 2018/5/25 10:08:17

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/49 Imprimer cet article

l'Etat. Il fut ainsi la cause de la chute du souverain; le vizir Omar Ibn Abd-Allah, s'élant emparé de la capitale, rallia tous les Mérinides autour de lui et prononça la déchéance d'Abou Salem. Cette révo- lution coûta la vie au sultan, ainsi que nous l'avons raconté dans notre Histoire

wikisource.org | 2017/4/28 23:13:42

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/51 Imprimer cet article

autre bord K Débarqué à Djebel el-Feth (Gibraltar), qui appartenait alors au souverain des Mérinides , j'écrivis à Ibn el-Ahmer^, sultan de Gre- nade , et à son vizir Ibn el-Khatîb , pour les informer de ce qui m'était arrivé, et je partis ensuite pour Grenade. Arrivé à la distance

wikisource.org | 2017/4/28 23:36:56

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/117 Imprimer cet article

supposer qu'elle représente le texte du manuscrit offert par Ibn Khaldoun à la bibliothèque des Mérinides , et que l'éditeur aura confronté ce texte avec le manuscrit pré- senté par l'auteur au sultan de Tunis. Je ne pense pas ce- pendant que Nasr el-Hourîni les ait suivis bien exactement

wikisource.org | 2017/4/29 7:35:10

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/464 Imprimer cet article

des soldats étaient de nos manuscrits , ce chapitre en forme des réfugiés Abd-el-Ouadites et Mérinides . trois. (Voy. l'Histoire des Berbers, t. VI, p. 469 ' Pour o^\ y^-.lisez cAiXl ^^\ tiUjj et suiv. de la traduction.) avec les manuscrits et l'édition de Boulac. Catégori

wikisource.org | 2017/4/30 13:54:06

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome II.djvu/24 Imprimer cet article

On ne trouve pas la moindre trace d'un hadjeb parmi les officiers du plus grand des empires zenatiens, celui des Mérinides '. L'admi- nistration de la guerre et le commandement de l'armée appartenaient au vizir ; les fonctions de la comptabilité et de la correspondance se donnaient à

wikisource.org | 2017/5/1 15:19:34