-

Résultats 1 - 10 sur un total 16 pour  Wikisource / Mérinides ali merinide / Wikisource    (1821697 articles)

Bouillet - Atlas universel d'histoire et géographie, 1865/Tables Moyen-age Imprimer cet article

Les deux consuls de cette année furent deuxfrères, Anicius Olybrius et Anicius Probinus, et c'est pour célébrer leur consulat que Claudien composa son premier poëme latin. 396 . Alaric, roi des Visigoths, envahit la Grèce et ravage la Macédoine et la Thessalie. — Destruction du temple

wikisource.org | 2016/2/28 14:19:18

Page:Larousse - Grand dictionnaire universel du XIXe siècle - Tome 15, part. 1, T-Tour.djvu/254 Imprimer cet article

au milieu de forêts d’oliviers, est celui de la mosquée détruite de Mansoura, la ville des Mérinides , qui a fuit place à un modeste village. Telle est Tlemcen extérieurement. Que Ion pénètre maintenant dans le cœur de la ville, dans la grande mosquée, on aura, du haut de son minaret

wikisource.org | 2019/2/1 19:54:35

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/71 Imprimer cet article

Ayant essuyé un refus, il envoya en Afrique l'émir Abd er-Rah- man Ibn Abi Ifelloucen, prince mérinide , qu'il avait retenu jus- qu'alors dans une captivité honorable, d'après le désir du feu sultan Abd el-Azîz. Lors de son avènement au pouvoir, Abd el- Azîz s'était vu exposé aux

wikisource.org | 2017/4/29 6:36:09

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/35 Imprimer cet article

Les Abd el-Ouad, dynastie berbère, venaient d'être dé- trônés par Abou '1-Hacen, sultan des Mérinides . Ils avaient possédé les contrées qui s'étendent depuis le Molouïa, du côté de l'occident, jusqu'à la ville de Médéa et de Dellys du côté de l'orient. Leur capitale était

wikisource.org | 2017/4/28 20:20:14

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/41 Imprimer cet article

verneur de Tedellis [Delfys), afin de se mettie sous ses ordres. Cet officier était chef de la tribu mérinide des Oungacen, et se nommait Tahyaten Ibn Omar Ibn Abd el-MoumenK Le sultan, ayant reçu des habitants l'assurance de leur soumission , envoya à Bougie son cham- bellan, Mohammed

wikisource.org | 2017/4/28 20:55:14

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/49 Imprimer cet article

l'Etat. Il fut ainsi la cause de la chute du souverain; le vizir Omar Ibn Abd-Allah, s'élant emparé de la capitale, rallia tous les Mérinides autour de lui et prononça la déchéance d'Abou Salem. Cette révo- lution coûta la vie au sultan, ainsi que nous l'avons raconté dans notre Histoire

wikisource.org | 2017/4/28 23:13:42

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/66 Imprimer cet article

Mecîla peu de temps auparavant, éclairait maintenant la marche des Makil, des Zoghba et de l'armée mérinide . Au coucher du soleil, ces troupes at- teignirent le camp d'Abou Hammou et s'en emparèrent, ainsi que de sa tente, de ses bagages et de ses trésors. Les Béni Amer s'étaient em

wikisource.org | 2017/4/29 6:25:45

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/45 Imprimer cet article

promettait les récompenses les plus flatteuses et une forte somme d'argent. J'allai trouver les chefs mérinides et les grands ofîiciers de l'empire, afin de les décider en faveur d'Abou Salem. Aussitôt qu'ils eurent donné leur consentement, Ibn Merzouc somma El-Hacen Ibn Omar de reconnaîtr

wikisource.org | 2017/4/28 22:03:30

Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/117 Imprimer cet article

Egypte. On comprend alors pourquoi il envoya un exemplaire de son Histoire universelle au sultan mérinide , au lieu de le lui offrir en personne. En marge de ce chapitre, dans l'édition de Boulac, il y a une note par laquelle l'éditeur nous apprend que, dans un autre manuscrit, écrit en

wikisource.org | 2017/4/29 7:35:10

Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères, trad. Slane, tome 1.djvu/58 Imprimer cet article

tribus rîahides, il se décida à l’envoyer chez ces peuplades afin de les rallier au parti des Mérinides . Notre auteur était maintenant installé dans le ribat ou couvent d’Abou-Medîn, avec la résolution de renoncer au monde ; il avait même commencé à enseigner les jeunes lève

wikisource.org | 2016/11/18 23:15:28