Résultats 1 - 10 sur un total 44 pour  Wikisource / Liu Shan wei / Wikisource    (1821697 articles)

Shiji Imprimer cet article

L'ouvrage d' Édouard Chavannes , traduction et annotation du Shiji ( 史記 ) , est disponible sous le titre Mémoires historiques . Sima Qian Shiji ou Mémoires historiques Traduction Wikisource Ceci est un projet de traduction du Shiji . Sommaire 1 Qu'est-ce que le

wikisource.org | 2016/1/26 9:35:26

Shiji/I Imprimer cet article

Cette page est consacrée à la traduction en français de zh:史記 . Si vous souhaitez participer à la traduction, il vous suffit d’éditer cette page. Merci de corriger les erreurs que vous pourrez y trouver. Sima Qian Shiji Chapitre I Annales des origines I Les cinq empereurs

wikisource.org | 2019/9/10 18:24:45

Abrégé de l’histoire générale des voyages/Tome IX/Seconde partie/Livre IV/Chapitre VIII Imprimer cet article

On voit par l’histoire de la Chine que les mathématiques ont été cultivées dans cet empire dès les plus anciens temps. L’usage des quatre premières règles de l’arithmétique y est établi ; mais ils n’ont point, comme nous, de caractères arithmétiques composés de neuf figures

wikisource.org | 2019/8/8 18:49:39

Les Forces chinoises en 1910 Imprimer cet article

Le réveil de la Chine est partout admis comme un fait indiscutable. A travers cette image, l’Européen voit apparaître, dans un avenir que l’exemple du Japon lui montre rapproché, un État organisé sur un modèle peu différent de celui des nations occidentales et pourvu de leur outillage

wikisource.org | 2017/4/3 10:10:49

Hamilton - En Corée (traduit par Bazalgette), 1904/Texte entier Imprimer cet article

Rien ne serait plus naturel que la guerre fût le résultat de la crise présente ; pourtant on peut dire également que rien n’est moins certain. Si le terrain des hostilités n’était pas limité à l’Extrême-Orient, et si la puissance qui se trouve en face du Japon était une autre

wikisource.org | 2019/4/26 18:46:26

Shiji/Préface Imprimer cet article

Il eut une vertu sainte. [ 111 Levant la tête, il contempla les figures qui se trouvent dans le ciel ; baissant la tête, il contempla les formes qui sont sur la terre. — Autour de lui il contempla les bigarrures des oiseaux et des animaux, ainsi que ce qui convient au sol 112 . — Au

wikisource.org | 2016/1/31 7:57:00

Histoire de la vie de Hiouen-Thsang et de ses voyages dans l’Inde/Livre 1 Imprimer cet article

Han, avait l’apanage de Thaï-khieou. Son bisaïeul, Kin, était, sous la dynastie des seconds Weï , gouverneur de Chang-tang. Son aïeul, Khang, dut à son profond savoir une charge éminente. Du temps de la dynastie des Thsi (du nord), il remplit les fonctions de Posse au collége impéria

wikisource.org | 2016/10/30 13:20:35

Mémoires historiques/31 Imprimer cet article

Première maison héréditaire T’ai - Po de Ou ( 102 ). p.1 T’ai - po , de Ou , et Tchong - yong  ( 103 ), frère cadet de T’ai - po , p.2 étaient tous deux fils de l’Auguste roi ( 104 ), (de la dynastie) Tcheou , et frères aînés du roi Ki - li . Ki - li était sage, et

wikisource.org | 2016/1/18 21:37:24

Histoire de la vie de Hiouen-Thsang et de ses voyages dans l’Inde/Livre 2 Imprimer cet article

De là il marcha vers l’ouest et arriva, dans le royaume diA’ki-ni, à la source du Maître A-fou. Cette source est située sur un monticule de sable, au sud de la route. Ce monticule est haut de plusieurs dizaines de pieds, et la source sort à moitié de la hauteur. Voici ce que la tradition

wikisource.org | 2017/8/21 19:42:15

Histoire de la vie de Hiouen-Thsang et de ses voyages dans l’Inde/Livre 3 Imprimer cet article

Touî-fa-lun (Abhidharma çâstra) ; 4° le Kiu-che-lun ( Abidharmakôcha çâstra ) ; 5° le Weï -tchi-lun ( Vidyâmâtra siddhi ), etc. Le Maître de la loi, après avoir visité avec respect 1 Ouvrage d’ Asam̃gha . 2 Suivant le Chin-i-tien , liv. CI , § 7, cet ouvrage et les suivants

wikisource.org | 2018/5/12 20:07:09