Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 1 - 10 sur un total 446 pour  Wikisource / Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I statues tombeau / Wikisource    (1821697 articles)

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome II/Un serrement de mains… qui n’est pas doux Imprimer cet article

dépêche-toi… Assurément il n’est pas mort, mais il ne vivrait pas longtemps dans son étroit tombeau . Couché le long des pièces qui formaient le côté de la cave, il eut échappé sain et sauf sans le morceau de bois qui lui écrasa le pied. Il est enfermé comme dans un étui,

wikisource.org | 2015/9/16 17:10:38

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/296 Imprimer cet article

La main qui la tient ne se desserre point ; c’est la poigne énergique du malheureux qui se noie. Catégorie  : Page corrigée

wikisource.org | 2015/9/16 16:04:34

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome II/Le Brayage Imprimer cet article

Octobre est arrivé. Le soleil brille encore, mais son éclat est doux, son ardeur, moins vive et moins desséchante qu’aux jours de l’été. Un calme délicieux règne dans la nature. La saison des aimables folies et des amours brûlantes est passée, et la vieillesse s’avance avec une

wikisource.org | 2015/7/31 20:52:12

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/73 Imprimer cet article

Le muet, car c’est lui qui pleure en silence, s’attendait à chaque instant de partir pour le pénitencier. Il croyait que chaque jour nouveau, que chaque nouvelle nuit étaient les derniers qu’il allait passer dans son cachot. Il frémissait à la pensée de l’infamie dont son front

wikisource.org | 2015/9/1 3:13:30

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/188 Imprimer cet article

Emmélie et l’ex-élève se promenaient vers le soir, dans le jardin nouvellement acquis par l’hôtelière de La Colombe . Emmélie était triste. Comme un fer rouge que l’on tourne dans une plaie, une amère pensée la tourmentait toujours. Pauvre enfant ! Elle ne se croyait pas encore

wikisource.org | 2015/9/15 14:35:01

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/295 Imprimer cet article

Une voix souterraine murmure : Non… dépêche-toi… Assurément il n’est pas mort, mais il ne vivrait pas longtemps dans son étroit tombeau . Couché le long des pièces qui formaient le côté de la cave, il eut échappé sain et sauf sans le morceau de bois qui lui écrasa le pied

wikisource.org | 2015/9/16 16:04:03

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/201 Imprimer cet article

saints, avant de s’être agenouillé, anxieux et tremblant, au pied de l’image de la bonne sainte . En passant dans l’étroite allée, il laisse sur le plancher des taches de sang, car la blessure de son pied s’est rouverte. Il y a beaucoup de monde dans l’église. Elles sont si nombreuses

wikisource.org | 2015/9/15 15:16:51

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/253 Imprimer cet article

souffre beaucoup. Quelquefois il pense : — J’apprendrai à écrire, et le moment d’après cela lui paraît impossible. Noémie qui le voyait souvent, le trouvait bien à plaindre, et s’efforçait de lui être agréable : Il est si malheureux ! pensait-elle, et personne ne le console

wikisource.org | 2015/7/16 22:35:09

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/254 Imprimer cet article

la mort de Madame Letellier et du malheur de ses enfants, elle est comme éclairée d’une lumière subite, et elle entend le langage silencieux du pauvre garçon. Elle parle de plusieurs choses qui ne lui paraissent pas étrangères, et elle lui fait des questions auxquelles il répond assez

wikisource.org | 2015/7/16 22:39:09

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/63 Imprimer cet article

Pagé entre dans l’angle noir où se tient Charlot. — Diable ! Richard, te sauves-tu ?… Il n’y a pas plus beau ici que là-bas… on enfonce dans la vase jusqu’aux genoux… Je retourne prendre l’autre chemin. Personne ne lui répond plus. — Viens-tu Richard ? continue

wikisource.org | 2015/9/1 2:28:37