Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 1 - 10 sur un total 353 pour  Wikisource / Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I statues nef / Wikisource    (1821697 articles)

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/201 Imprimer cet article

saints, avant de s’être agenouillé, anxieux et tremblant, au pied de l’image de la bonne sainte . En passant dans l’étroite allée, il laisse sur le plancher des taches de sang, car la blessure de son pied s’est rouverte. Il y a beaucoup de monde dans l’église. Elles sont si nombreuses

wikisource.org | 2015/9/15 15:16:51

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome II/La cave Imprimer cet article

Le pèlerin accompagna Noémie. Ils marchèrent lentement, bien lentement, et la route, malgré cela, leur parut fort courte. Le soleil couchant brille comme une lampe d’or au sommet des montagnes bleues, et ses rayons qui traversent de légers nuages blafards, paraissent comme les chaîne

wikisource.org | 2015/9/16 15:54:49

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome II/Le Brayage Imprimer cet article

Octobre est arrivé. Le soleil brille encore, mais son éclat est doux, son ardeur, moins vive et moins desséchante qu’aux jours de l’été. Un calme délicieux règne dans la nature. La saison des aimables folies et des amours brûlantes est passée, et la vieillesse s’avance avec une

wikisource.org | 2015/7/31 20:52:12

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/253 Imprimer cet article

souffre beaucoup. Quelquefois il pense : — J’apprendrai à écrire, et le moment d’après cela lui paraît impossible. Noémie qui le voyait souvent, le trouvait bien à plaindre, et s’efforçait de lui être agréable : Il est si malheureux ! pensait-elle, et personne ne le console

wikisource.org | 2015/7/16 22:35:09

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/288 Imprimer cet article

Saint Pierre, l’œil fixé sur sa victime, tout entier à la vengeance et plein de la pensée du meurtre, le maître d’école, accroupi sous la voûte humide et basse, tremblant comme un poltron, et s’effrayant des suites de ce crime épouvantable qu’il a préparé de gaieté de cœur

wikisource.org | 2015/9/16 15:46:15

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I/Souvenirs Imprimer cet article

Le soleil a jauni les moissons. Les épis se balancent au souffle du vent, et un murmure s’élève au-dessus des champs féconds. Les moissonneurs, armés de leurs faucilles, une main protégée par la mitaine de cuir rouge, sont penchés sur la glèbe. Ils saisissent de la main gauche, l

wikisource.org | 2015/7/17 3:04:50

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/230 Imprimer cet article

Le maître d’école ne répond rien. — Nous en serons quitte pour creuser une autre fosse, reprend le chef, ou pour faire celle-ci plus creuse. Les deux monstres se dressent armés de leurs pelles de fer. La folle se tait, se rapproche de l’escarpement et, s’inclinant de nouveau

wikisource.org | 2015/9/15 18:24:06

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/252 Imprimer cet article

La femme, ne sachant que répondre, tourne les talons en faisant une grimace. Le maître d’école et le vieux Saint Pierre entrèrent en causant à voix basse. Ils venaient de faire une promenade dans le champ, sous Catégorie  : Page corrigée

wikisource.org | 2015/9/15 23:57:28

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/303 Imprimer cet article

Au premier coup, la femme poussa un cri. Les doigts impitoyables du mourant s’étaient enfoncés de nouveau dans ses chairs. — Travaillez plus loin, de l’autre côté, dit-elle ; il me serre de plus en plus. — Qui ? demande-t-on. — Mon frère. — Le maître d’école 

wikisource.org | 2015/9/16 16:27:16

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/121 Imprimer cet article

Djos voit qu’il fait mieux de rire que de se fâcher, car tous se tournent contre lui : C’est vrai, répond-il, j’ai prié sainte cruche de vous verser un peu de son esprit, vous êtes si sots ! Cette répartie lui rend ses compagnons favorables. Mais Poussedon, blessé dans son amour

wikisource.org | 2017/5/6 14:53:14