Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 31 - 40 sur un total 129 pour  Wikisource / Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I statues chapelles / Wikisource    (1821697 articles)

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I/Souvenirs Imprimer cet article

Le soleil a jauni les moissons. Les épis se balancent au souffle du vent, et un murmure s’élève au-dessus des champs féconds. Les moissonneurs, armés de leurs faucilles, une main protégée par la mitaine de cuir rouge, sont penchés sur la glèbe. Ils saisissent de la main gauche, l

wikisource.org | 2015/7/17 3:04:50

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/258 Imprimer cet article

Et tout en taisant ces réflexions, il sauta de l’autre côté de la clôture et se cacha derrière une immense roche qui s’élevait, comme un mausolée, au milieu du champ. — Ils passeront tous trois ensemble du même côté, se dit-il, et je tournerai à mesure qu’ils avanceront

wikisource.org | 2015/7/17 3:16:54

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/259 Imprimer cet article

beuglement joyeux et, trottant pesamment sur l’herbe, elles s’en viennent entourer Noémie qui leur donne sa main à lécher. Le lait coule dans la chaudière avec un bruit sonore, et l’écume blanche monte dans le vaisseau légèrement penché. Les génisses tranquilles ruminent en attendant

wikisource.org | 2015/7/17 3:53:13

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/260 Imprimer cet article

La jeune fille regarde du côté du chemin public. Elle commence à craindre. Pendant qu’elle est détournée le charlatan lui met un baiser sur la joue. Elle jette un cri, laisse tomber la chaudière qui se renverse et part en courant. Le muet qui a suivi cette scène entre, tout à coup

wikisource.org | 2015/7/18 2:50:17

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/261 Imprimer cet article

Le faux bourgeois s’est relevé. Il a tiré, lui aussi, un pistolet de sa ceinture. — Nous n’avons pas de temps à perdre, dit le charlatan, rends-toi ou tu vas mourir ! Connaissant le motif des brigands ; sachant, de plus, que le pire qui peut lui arriver, est d’être garotté

wikisource.org | 2016/12/30 19:54:11

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/262 Imprimer cet article

On eut dit des bêtes fauves qui ont peur de la clarté du jour et ne rôdent que dans les ténèbres. Le faux bourgeois avait proposé d’abord de tuer le muet. — Il nous jouera de mauvais tours ce garçon-là, je le redoute, avait-il dit. Le canotier ne s’y était pas opposé. —

wikisource.org | 2015/7/18 3:16:31

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/263 Imprimer cet article

Ils cherchèrent et n’en trouvèrent pas auprès de la maison. — Allons voir à la grange ; il doit y en avoir une pour monter sur le fenil. En effet, il y en avait une. Elle fut apportée. Elle était trop courte. — Approche une grande charrette, dit le charlatan. Les deux autres

wikisource.org | 2015/7/18 3:20:27

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I/La grosse roche Imprimer cet article

Il pouvait être cinq heures du soir quand Eusèbe Asselin dit au muet qu’il n’avait plus besoin de ses services. — Cependant, pour ne point te faire tort, je te paierai ton mois entier, ajouta-t-il. Tu peux coucher à la maison encore, et demain tu partiras avec le bateau. On était

wikisource.org | 2015/7/18 3:21:56

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/264 Imprimer cet article

Le muet avait passé dans un ennui profond les quelques heures qui venaient de s’écouler. Il était lié comme un agneau que l’on mène à la boucherie, et couché sur l’herbe devenue humide. Il essaya de rompre ses liens, mais il se meurtrit les poignets : — Ces brigands savent

wikisource.org | 2015/7/18 3:25:54

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/265 Imprimer cet article

recueillir quelque profit, comme ils ne seraient pas lents à me tuer. Il pensait à la voix fraîche de Noémie, à son doux sourire, à l’éclat de ses prunelles, et cette pensée le ranimait comme un rayon de soleil ranime la fleur qui s’étiole, et les angoisses de son âme devenaient

wikisource.org | 2015/7/18 3:30:38