-

Résultats 1 - 10 sur un total 132 pour  Wikisource / Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I statues chapelles retable / Wikisource    (1821697 articles)

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/121 Imprimer cet article

Djos voit qu’il fait mieux de rire que de se fâcher, car tous se tournent contre lui : C’est vrai, répond-il, j’ai prié sainte cruche de vous verser un peu de son esprit, vous êtes si sots ! Cette répartie lui rend ses compagnons favorables. Mais Poussedon, blessé dans son amour

wikisource.org | 2017/5/6 14:53:14

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/114 Imprimer cet article

L’ex-élève s’incline profondément et, en se relevant, il tire de dessous un lit de sapin, une cruche au ventre rebondi. Un éclat de rire égaie la cabane. Versant le whisky dans une tasse de fer blanc, Paul Hamel défraie ses amis, mais il soutient que Picounoc n’est qu’un Catégori

wikisource.org | 2017/5/6 15:07:25

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome II/Le Brayage Imprimer cet article

Octobre est arrivé. Le soleil brille encore, mais son éclat est doux, son ardeur, moins vive et moins desséchante qu’aux jours de l’été. Un calme délicieux règne dans la nature. La saison des aimables folies et des amours brûlantes est passée, et la vieillesse s’avance avec une

wikisource.org | 2015/7/31 20:52:12

Histoire des églises et des chapelles de Lyon/II/12 Imprimer cet article

Martin_-_Histoire_des_%C3%A9glises_et_chapelles_de_Lyon,_1908,_tome_II_0445a

reproduite ci-contre, avec la plus vieille pierre de notre monument, la preuve que la chapelle de la Sainte Vierge, au fond du collatéral droit, fui inaugurée, le 4 mai 1331, et que les moines en étaient redevables, en partie, à un citoyen lyonnais, Jean Ogier, dont le nom appartient

Histoire des églises et chapelles de Lyon/Église Notre-Dame-des-Anges Imprimer cet article

Martin_-_Histoire_des_%C3%A9glises_et_chapelles_de_Lyon,_1908,_tome_I_0318

abside au-dedans de l’église, à rencontre de la formule classique qui les veut au dehors. Sainte -Marie-des-Anges. Quelques années plus tard, épuisé par une vie consacrée à l’amélioration morale et matérielle de sa paroisse, il démissionna, et la paroisse fut confiée aux

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/233 Imprimer cet article

Plusieurs rirent pour faire plaisir à la barbe rouge. Picounoc reprit : Il a son histoire, le muet, et c’est une histoire qui en vaut la peine. — Conte donc ! Picounoc rapporta l’événement extraordinaire dont il avait été témoin un jour de l’hiver passé. Là plupart n’en

wikisource.org | 2015/7/14 20:47:02

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/234 Imprimer cet article

Ces gens-là ne se sentaient pas bien avec leur conscience : ils ont eu raison d’aller à confesse. Quant à moi… le ciel s’écroulerait sur ma tête que je ne tremblerais pas !… — Tu te vantes. — Si je voyais un miracle je ne sais pas ce que je ferais, ma foi ! non je ne le

wikisource.org | 2016/11/21 6:54:59

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/235 Imprimer cet article

Le souper fut joyeux et chacun paya pour soi. — J’ai une idée, dit le charlatan au chef. — Moi aussi, répond le chef au charlatan. — Vous avez bien de la chance, vous autres, d’avoir une idée ! murmura Picounoc. — Ce soir, à huit heures, au lieu ordinaire, continua le vieux

wikisource.org | 2015/7/14 21:03:46

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/236 Imprimer cet article

Le muet salua de la tête. — La mère, mater , dit l’ex-élève en entrant, c’est décidé, l’on se range ; si vous voulez que l’on revienne, une chambre ! — C’est malaisé, mes bons fils, il n’y a que deux chambres en haut, Djos le sait, notre chambre à Louise et à moi

wikisource.org | 2015/7/14 21:10:15

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/237 Imprimer cet article

La bonne femme le regarda de travers. — C’est vrai ! dit-elle. Mais je descends parceque vous aller me faire fâcher. Soyez sans crainte ; amusez-vous : vous avez sur la table le meilleur rum de la Jamaïque. Elle descendit. — Mon idée la voici, commence le chef : Aller à Lotbinièr

wikisource.org | 2015/7/15 19:20:02