Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 1 - 10 sur un total 353 pour  Wikisource / Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I statues chapelle / Wikisource    (1821697 articles)

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/201 Imprimer cet article

saints, avant de s’être agenouillé, anxieux et tremblant, au pied de l’image de la bonne sainte . En passant dans l’étroite allée, il laisse sur le plancher des taches de sang, car la blessure de son pied s’est rouverte. Il y a beaucoup de monde dans l’église. Elles sont si nombreuses

wikisource.org | 2015/9/15 15:16:51

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/229 Imprimer cet article

Il se retire d’un pas en arrière : Racette ! Racette ! reste seul au fond du gouffre !… Ne garde pas la petite Marie-Louise dans ce sépulcre humide !… rends-la moi !… rends-la moi ! ou je t’arrache les yeux avec mes ongles durs ! Il regarde la lune : Éteins ta lumière

wikisource.org | 2015/9/15 18:22:12

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome II/Le Brayage Imprimer cet article

Octobre est arrivé. Le soleil brille encore, mais son éclat est doux, son ardeur, moins vive et moins desséchante qu’aux jours de l’été. Un calme délicieux règne dans la nature. La saison des aimables folies et des amours brûlantes est passée, et la vieillesse s’avance avec une

wikisource.org | 2015/7/31 20:52:12

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/158 Imprimer cet article

Cette déclaration rend le calme à l’ex-élève en le délivrant d’un outrageant soupçon. Il entre dans la chambre où s’est réfugiée la jeune fille ; il l’aperçoit à genoux, la face sur le lit : — Emmélie, dit-il, Emmélie, je t’aime !… Vrai comme il y a un crucifix

wikisource.org | 2015/9/14 20:16:31

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, 1877.djvu/253 Imprimer cet article

souffre beaucoup. Quelquefois il pense : — J’apprendrai à écrire, et le moment d’après cela lui paraît impossible. Noémie qui le voyait souvent, le trouvait bien à plaindre, et s’efforçait de lui être agréable : Il est si malheureux ! pensait-elle, et personne ne le console

wikisource.org | 2015/7/16 22:35:09

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome I/Souvenirs Imprimer cet article

Le soleil a jauni les moissons. Les épis se balancent au souffle du vent, et un murmure s’élève au-dessus des champs féconds. Les moissonneurs, armés de leurs faucilles, une main protégée par la mitaine de cuir rouge, sont penchés sur la glèbe. Ils saisissent de la main gauche, l

wikisource.org | 2015/7/17 3:04:50

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/137 Imprimer cet article

On servit du pain et du lait au pèlerin , et pour ne pas l’éloigner du foyer bienfaisant, on mit près de lui la petite table qui servait à faire le cent de piquet. Le pèlerin mangea peu. Avant et après son modeste repas, il fit un grand signe de croix. Les gens de la maison pensaient

wikisource.org | 2015/9/14 17:35:27

Le Pèlerin de Sainte Anne/Tome II/Je te vengerai Imprimer cet article

comme autrefois. — Où sont-elles allées ? le savez-vous ? demande l’ex-élève. — Sainte Barbe ! si je le savais, je vous le dirais de suite… Je connais trop bien les tourments amoureux de la jeunesse ! j’ai été jeune un jour… et, ce n’est pas pour me vanter, mais

wikisource.org | 2015/9/14 20:21:01

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/195 Imprimer cet article

partit. Les habitants, satisfaits des renseignements et des conseils du postillon, permirent au pèlerin de s’éloigner. Il partit et se dirigea, bénissant Dieu, vers le sanctuaire de la bonne Sainte Anne . Voyant que le bruit qu’il faisait dans sa chambre au grenier était inutile

wikisource.org | 2015/9/15 14:59:59

Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/230 Imprimer cet article

Le maître d’école ne répond rien. — Nous en serons quitte pour creuser une autre fosse, reprend le chef, ou pour faire celle-ci plus creuse. Les deux monstres se dressent armés de leurs pelles de fer. La folle se tait, se rapproche de l’escarpement et, s’inclinant de nouveau

wikisource.org | 2015/9/15 18:24:06