-

Résultats 1 - 10 sur un total 58 pour  Wikipedia / Kamerun cameroon / Wikipedia    (2014721 articles)

Armée de libération nationale du Kamerun Imprimer cet article

L' Armée de libération nationale du Kamerun (ALNK) est la branche armée de l' Union des populations du Cameroun (UPC) qui organisa la résistance clandestine anticoloniale , particulièrement dans l'ouest, à l'est et au sud du pays [ 1 ] , entre 1959 et 1970 [ 2 ] . Sommaire 1 Histoire

wikipedia.org | 2019/11/23 2:56:54

Kamerun Imprimer cet article

Karte_von_Camerun

britannique Cameroun français Afrique-Équatoriale française modifier Le Cameroun allemand ou Kamerun [ 1 ] était une colonie allemande en Afrique de 1884 à 1916 . Sommaire 1 Histoire 1.1 Les débuts 1.2 Explorations et conquête 1.3 Fin de la colonie 2 Infrastructures

Kamé Samuel Imprimer cet article

Kam%C3%A9_Samuel_-_1965

Secrétaire permanent à la défense nationale du Cameroun entre 1961 et 1985, Kamé Samuel est reconnu comme l’homme politique camerounais dont les réflexions théoriques, notamment sur le concept de « parti politique », ont le plus inspiré l’organisation institutionnelle de l’Éta

Paul Biya Imprimer cet articleFrise de Paul Biya

Paul_biya_and_colin_powell

Il gravit rapidement les échelons dans le gouvernement d' Ahmadou Ahidjo dans les années 1960, exerçant les fonctions de ministre secrétaire général de la présidence de 1968 à 1975, puis de Premier ministre du Cameroun de 1975 à 1982. Il succède à Ahidjo comme chef de l’État

Économie du Cameroun Imprimer cet article

Douala

L' économie du Cameroun est la plus diversifiée d’Afrique centrale, non seulement grâce à de nombreuses implantations étrangères mais aussi à de nombreux groupes nationaux [ 1 ] . On retrouve dans le pays, des activités très variées notamment dans les secteurs forestiers et agricoles

Ahmadou Ahidjo Imprimer cet articleFrise de Ahmadou Ahidjo

Ahmadou_Ahidjo

Fils d’un chef peul (foulbé) de religion musulmane , Ahidjo est un autodidacte qui a intégré l’administration française comme télégraphiste puis opérateur radio . Il mène des études primaires a Garoua et Yaounde et sert, entre 1942 et 1946, comme agent des postes. [ 1 ] Carrièr

Douala Imprimer cet article

Ars%26Urbis_International_Workshop_-_Emiliano_Gandolfi_36

Pour le commun des habitants de Douala, le nom de cette cité est une altération phonétique d’Ewalé, nom de l’ancêtre éponyme des Duala. Cette version est contestée par Ebélé Wei qui, dans l’ouvrage Paradis tabou, autopsie d’une culture assassinée , professe que : « La ville

Cameroun français Imprimer cet article

Entités précédentes : Kamerun Entités suivantes : Cameroun modifier Le Cameroun français ou Cameroun oriental était la partie de l'ancienne colonie allemande du Cameroun (en allemand : Deutsche Kolonie Kamerun ), administrée par la France de facto depuis 1916 et

wikipedia.org | 2019/11/13 8:02:29

Union des populations du Cameroun Imprimer cet article

Upc-leaders

L' Union des populations du Cameroun (UPC) est un parti politique camerounais fondé le 10 avril 1948 , pour obtenir l'indépendance et qui se lancera dans la lutte armée en 1953. Après la proclamation de l'indépendance le 1er janvier 1960, l'UPC, écartée du pouvoir, estime que l

John Ngu Foncha Imprimer cet articleFrise de John Ngu Foncha

John_Ngu_Foncha_(1964)

nigérian des professeurs ( Nigerian Union of Teachers ) ; 1953  : Chef de la section de Bamenda du Kamerun National Congress d' Emmanuel Mbela Lifafe Endeley  ; 1955  : Quitte le Kameroun National Congress en raison de désaccord sur la question de la réunification et fonde avec