-

Résultats 1 - 10 sur un total 414 pour  Wikisource / Jiangsu shanghai / Wikisource    (1821697 articles)

Shiji/I Imprimer cet article

Cette page est consacrée à la traduction en français de zh:史記 . Si vous souhaitez participer à la traduction, il vous suffit d’éditer cette page. Merci de corriger les erreurs que vous pourrez y trouver. Sima Qian Shiji Chapitre I Annales des origines I Les cinq empereurs

wikisource.org | 2019/9/10 18:24:45

Les Nouveaux Ports ouverts de la Chine Imprimer cet article

La compagnie orientale et péninsulaire dut doubler son service de navigation de Southampton à Shanghaï . Nos Messageries maritimes étendirent à leur tour leur exploitation déjà si considérable depuis Marseille jusqu’à Yokohama en touchant aux principaux ports du Céleste-Empire.

wikisource.org | 2018/12/5 15:03:29

La Chine en folie/Texte entier Imprimer cet article

À Pékin, dans l’enceinte du Palais d’Hiver, face à la montagne de charbon aux cinq pics et cinq pagodons, sur une stèle millénaire, en cinq langages : mongol, mandchou, chinois, turc et thibétain, ainsi, la vieille Chine, orgueilleusement, apostrophait le passant. À vous tous qui

wikisource.org | 2019/10/26 17:35:06

Page:Revue des Deux Mondes - 1878 - tome 26.djvu/161 Imprimer cet article

Bretagne. Conformément à l’article de ce traité, le gouvernement anglais avait établi à Shanghaï une cour suprême. De son côté, la Chine avait établi un tribunal dans la même localité, Mais le président de ce dernier tribunal, soit par faiblesse, soit par crainte d’impopularit

wikisource.org | 2019/7/1 15:48:34

La Chine en folie/Deux correspondants de guerre Imprimer cet article

Il n’était que sept heures du matin. L’auto roulait dans un pays qui n’avait pas dormi. On voyait par les champs des fuyards ahuris. Loin du combat, la panique est bavarde. Elle est muette près du feu. Par-ci, par-là, au bord de la route, un cercueil attendait que les dieux voulussent

wikisource.org | 2018/9/23 6:48:31

Mémoires historiques/05 Imprimer cet article

L’ancêtre des Ts’in est un descendant de l’empereur Tchoan - hiu ( 102 ) ; la petite fille (de Tchoan - hiu ) s’appelait Niu - sieou ( 103 ). Comme Niu - sieou tissait, un oiseau de p.2 couleur sombre laissa tomber un œuf ; Niu - sieou l’avala et enfanta un fils, Ta - ye

wikisource.org | 2016/1/18 21:29:34

Mémoires historiques/06 Imprimer cet article

p.100 Ts’in Che - hoang - ti était le fils du roi Tchoang - siang . Lorsque le roi Tchoang - siang était un prince envoyé en otage dans (le pays de) Tchao , il vit la concubine de Lu Pou - wei ( 101 ) ; elle lui plut et il l’épousa ; elle enfanta Che - hoang . La quarante-huitièm

wikisource.org | 2016/1/18 21:29:58

La Révolution et la guerre civile en Chine Imprimer cet article

Nos informations se bornaient à de vagues rumeurs recueillies par les négocians de Canton et de Shanghai . La vérité ne nous est apparue que le jour où les mandarins, serrés de trop près par les rebelles, ont appelé les étrangers à leur aide; puis sont venues les lettres des missionnaires

wikisource.org | 2018/4/23 17:14:25

Les Forces chinoises en 1910 Imprimer cet article

Le réveil de la Chine est partout admis comme un fait indiscutable. A travers cette image, l’Européen voit apparaître, dans un avenir que l’exemple du Japon lui montre rapproché, un État organisé sur un modèle peu différent de celui des nations occidentales et pourvu de leur outillage

wikisource.org | 2017/4/3 10:10:49

Mémoires historiques/24 Imprimer cet article

p.230 Le duc grand astrologue dit : Toutes les fois que je lis le livre de Yu ( Choen ), lorsque j’arrive au passage où il est dit que, si le prince et ses sujets s’entr’aident dans leurs efforts, il y aura le calme dans toute affaire, et que, si les jambes et les bras ne sont pas

wikisource.org | 2016/1/18 21:35:03