-

Résultats 1 - 10 sur un total 3888 pour  Wikisource / Jiangsu li / Wikisource    (1821697 articles)

Shiji/I Imprimer cet article

Cette page est consacrée à la traduction en français de zh:史記 . Si vous souhaitez participer à la traduction, il vous suffit d’éditer cette page. Merci de corriger les erreurs que vous pourrez y trouver. Sima Qian Shiji Chapitre I Annales des origines I Les cinq empereurs

wikisource.org | 2019/9/10 18:24:45

Shiji/Préface Imprimer cet article

Il eut une vertu sainte. [ 111 Levant la tête, il contempla les figures qui se trouvent dans le ciel ; baissant la tête, il contempla les formes qui sont sur la terre. — Autour de lui il contempla les bigarrures des oiseaux et des animaux, ainsi que ce qui convient au sol 112 . — Au

wikisource.org | 2016/1/31 7:57:00

Mémoires historiques/06 Imprimer cet article

attirait les hôtes et les aventuriers, car il voulait par leur moyen subjuguer tout l’empire. p.102 Li Se était son client ( 111 ). Mong Ngao , Wang K’i et le gouverneur ( 112 ) de Piao étaient à la tête des armées. Le roi était jeune ; au début donc de son règne, il confia

wikisource.org | 2016/1/18 21:29:58

Les Nouveaux Ports ouverts de la Chine Imprimer cet article

Dans ces derniers temps, on a répété à satiété que nous ne nous occupions pas assez de ce qui se passait au dehors, que nous avions laissé comme à plaisir péricliter les conquêtes de Dupleix et de ses émules. Ces reproches étaient parfaitement justes avant l’année fatale, mais

wikisource.org | 2018/12/5 15:03:29

Histoire de la vie de Hiouen-Thsang et de ses voyages dans l’Inde/Documents géographiques Imprimer cet article

ville. L’ Hiraṇyavatî , au contraire, coulait au sud de la ville, et était éloignée de cent li (dix lieues) de la rivière Nâirañdjana . Ce fut au bord de la rivière Hiraṇyavatî , située, suivant Hiouen-thsang ( Si-yu-ki , liv. VI, fol. 16), non au sud , mais trois ou quatre

wikisource.org | 2019/8/3 16:05:34

Mémoires historiques/05 Imprimer cet article

fut en faveur auprès du roi Mou , de la dynastie Tcheou  ; il avait le quadrige de Ki , Tao - li , Hoa - lieou et Lou - eul ( 120 ). (Le roi Mou ) alla dans l’ouest inspecter les fiefs ( 121 ) ; il s’y plut et p.6 oublia de revenir ( 122 ). Le roi Yen , de Siu , fit des p.8 troubles

wikisource.org | 2016/1/18 21:29:34

Mémoires historiques/28 Imprimer cet article

p.413 Les empereurs et les rois qui, depuis l’antiquité, ont reçu le décret, comment se fait-il qu’ils n’aient pas p.414 accompli les sacrifices fong et chan ( 102 ) ? C’est que les uns n’avaient pas la vertu requise pour accomplir ces cérémonies ( 103 ) ; d’autres n’avaient

wikisource.org | 2016/1/18 21:36:19

Mémoires historiques/02 Imprimer cet article

C’était au temps de l’empereur Yao  ; [ ( 105 ) les eaux énormes s’élevèrent jusqu’au ciel ; l’immense nappe entoura les montagnes et submergea les collines. A cause de cela, le peuple de la plaine fut dans l’affliction.] Yao demanda quelqu’un qui pût réprimer les eaux

wikisource.org | 2016/1/18 21:28:53

Mémoires historiques/47 Imprimer cet article

abord (le trône de) Song , mais, quoique étant l’héritier légitime, il céda la place au duc Li  ( 124 ). Puis Tcheng K’ao - lou  ( 125 ) aida les ducs Tai (799-766), Ou (765-748) et Siuen (747-729) ; (élevé à des dignités de plus en plus hautes par) trois décrets (successifs

wikisource.org | 2016/1/18 21:46:26

Mémoires historiques/04 Imprimer cet article

un second fils qui s’appelait Yu - tchong . T’ai - Kiang enfanta le plus jeune fils, Ki - li  ; Ki - li prit pour femme T’ai - jen . ( T’ai - Kiang et T’ai - jen ( 124 )) furent toutes deux des épouses parfaites. A la naissance de Tch’ang ( 125 ), il y eut ╓216 un saint

wikisource.org | 2018/11/25 21:25:08