-

Résultats 1 - 10 sur un total 18 pour  Wikipedia / Jean-Pierre Bourgeot imperiale / Wikipedia    (2014145 articles)

Cavalerie de la Garde impériale (Premier Empire) Imprimer cet article

Scott-georges-capitaine-des-chasseurs-a-cheval

La cavalerie de la Garde impériale correspond à l'ensemble des unités militaires de cavalerie appartenant à la Garde impériale de Napoléon I er . Unité combattante d'élite, elle devient la réserve ultime de l'armée. Elle est utilisée, en dernier ressort, pour donner le coup

Dragons de la Garde impériale Imprimer cet article

Dragons_de_la_Garde_imp%C3%A9riale_sur_le_champ_de_bataille

Le régiment de dragons de la Garde impériale est une unité de cavalerie lourde française créée le 15 avril 1806 par Napoléon I er . En service dans la cavalerie de la Garde impériale jusqu'à sa dissolution en 1815, ce régiment porte aussi le nom de « dragons de l’Impératrice

Pierre Alexis de Pinteville Imprimer cet article

Pierre_Alexis,_baron_de_Pinteville

fait chevalier de la Légion d’honneur le 26 mars 1804. Colonel-major des dragons de la Garde impériale [ modifier | modifier le code ] De 1805 à 1807, il participe aux campagnes d’ Autriche , de Prusse et de Pologne . Le 31 mars 1809, il est nommé colonel commandant provisoirement

Jean-Pierre Bourgeot Imprimer cet articleFrise de Jean-Pierre Bourgeot

Jean-Pierre_BOURGEOT

). Pour plus d’informations, voyez le projet cyclisme . Pour les articles homonymes, voir Bourgeot . Jean Pierre Bourgeot Jean Pierre Bourgeot au Critérium de Lèves 1996 Informations Naissance 25 novembre 1968 (50 ans) Moulins Nationalité Français Équipes amateurs 1991

Georges Bourgeot Imprimer cet article

St_quentin_collegiale_vitrail

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ? ) selon les recommandations des projets correspondants . Georges Bourgeot Naissance 25 octobre 1876 Paris Décès 1955 Montreuil-sur-Seine Nom de naissance Georges Bourgeot Nationalité   France Activité Cramiste

Grenadiers à cheval de la Garde impériale Imprimer cet article

Guard_Grenadier_at_Eylau

Les grenadiers à cheval de la Garde impériale sont un régiment de cavalerie lourde de la Garde impériale française, en service sous le Premier Empire . Ayant déjà fait partie de la Garde du Directoire et de la Garde consulaire , les grenadiers à cheval deviennent le plus ancien

Mamelouks de la Garde impériale Imprimer cet article

Charge_des_Mamelouks_de_la_Garde_imp%C3%A9riale_lors_du_Dos_de_Mayo

Les mamelouks de la Garde impériale sont une unité de cavalerie légère d'origine égyptienne , créée par Napoléon Bonaparte à son retour d'Égypte , et en service dans l'armée française de 1801 à 1815. Ce corps est la troisième formation de cavalerie intégrée dans la Garde

Lanciers rouges de la Garde impériale Imprimer cet article

Lancier_rouge_de_la_Garde_imp%C3%A9riale

Le 2 e  régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale est un régiment de cavalerie légère de la Garde impériale créé le 13 septembre 1810 par décret de Napoléon I er . Communément appelés les lanciers rouges ou les écrevisses du fait de leur uniforme à dominante

Éclaireurs de la Garde impériale Imprimer cet article

%C3%89claireur-dragon,_1813

Les éclaireurs de la Garde impériale sont des régiments de cavalerie légère de la Garde impériale sous le Premier Empire , créés par décrets des 4 et 9 décembre 1813 . Dès 1806, Napoléon I er , qui a vu à l'œuvre les tactiques employées par les cosaques russes, envisage

Laurent Hoffmayer Imprimer cet article

Laurent_Hoffmayer,_major_des_dragons_de_la_Garde_imp%C3%A9riale

conduite lors des précédentes campagnes lui vaut d'être nommé capitaine des dragons de la Garde impériale le 8 juillet 1807 [ 2 ] . La guerre se poursuit. Hoffmayer est présent avec son régiment sur les théâtres d' Espagne et d' Autriche . La fin de la campagne amène la paix et