-

Résultats 1 - 10 sur un total 12 pour  Wikipedia / Jean-Antoine Chaptal 1804 / Wikipedia    (2014721 articles)

Jean-Antoine Chaptal Imprimer cet articleFrise de Jean-Antoine Chaptal

Jean-Antoine_Chaptal_(1756-1832),_comte_de_Chanteloup

entre ensuite pour cinq années au collège de Mende suivies d' une année de philosophie à Rodez. Chaptal commence des études de médecine à Montpellier de 1774 à 1777. « Après l’autopsie d’un adolescent qui se réveille au cours de l’opération [ 2 ]  » , il s'éloigne de

Antoine Parmentier Imprimer cet articleFrise de Antoine Parmentier

Parmentier_Antoine_1737-1813

Biographie [ modifier | modifier le code ] Années de formation [ modifier | modifier le code ] Antoine Parmentier est né dans une famille bourgeoise : il est le cadet des cinq enfants de Jean-Baptiste Parmentier ( 6 avril 1712 - 26 juin 1788 ) qui tient une modeste boutique [ 2 ]

Jean-Jacques-Régis de Cambacérès Imprimer cet articleFrise de Jean-Jacques-Régis de Cambacérès

Sig_Canmbaceres

consul après le coup d'État du 18 Brumaire de Napoléon Bonaparte , dont il assiste au sacre en 1804 . Nommé archichancelier de l' Empire , il est pendant près de dix ans le deuxième personnage de l'État : l'Empereur lui délègue la présidence des différents conseils et des sances

Marie Just Antoine de La Rivoire de La Tourrette Imprimer cet article

BONNEFOY(1895)_p1.443_De_la_RIVOIRE_Marquis_de_la_TOURRETTE_(Marie-Louis-Just-Antoine)

Marie Just Antoine de La Rivoire de La Tourrette est le fils de François Antoine Alphonse de La Rivoire marquis de la Tourette (1727-1768) et de Marie-Louise Thérèse de Grimoard de Beauvoir du Roure (1734-1813), dame d'honneur de la Dauphine, fille de Louis Claude Scipion de Grimoard

Joseph Rosny Imprimer cet article

Portrait_de_Joseph_Rosny_(1771-1814)

centraux des fermes du Roi [ 1 ] , [ 5 ] . D'après une note de Léon de Rosny , il s'appelait Antoine -Nicolas Prunaut (ou Prunol) de Rosny et serait mort en 1794 [ 6 ] . D'après l'acte du second mariage de Joseph Rosny, il s'appelait Antoine Jacob Roland Derosny [ 7 ] . Si l'on en croit

Jean-Baptiste Biot Imprimer cet articleFrise de Jean-Baptiste Biot

Jbiot

Louis-le-Grand jusqu'en 1791. Il reçoit ensuite des leçons particulières de mathématiques d' Antoine -René Mauduit . Son père l'envoie ensuite au Havre se former au commerce auprès d'un négociant. Afin d'échapper à cette condition, Biot s'engage à 18 ans (septembre 1792) comme canonnier

Bernard Courtois Imprimer cet articleFrise de Bernard Courtois

Artilleur_fin_XVIIIe

Fils du chimiste Jean-Baptiste Courtois , il entre en 1798 à l' École polytechnique nouvellement créée, avant d'être incorporé dans le service de santé des Armées de la Première République française . De retour à la vie civile en 1801 , il découvre la morphine en l'extrayant

Attentat de la rue Saint-Nicaise Imprimer cet article

PlotRueSaint-Nicaise

modifier | modifier le code ] Portrait anonyme de Georges Cadoudal réalisé peu avant sa mort, 1804 , Musée de la Chouannerie, Plouharnel . Devant les succès extérieurs de Bonaparte contre la Deuxième Coalition et l’affaiblissement de la cause royaliste dans les campagnes de lOuest

Louis Jacques Thénard Imprimer cet articleFrise de Louis Jacques Thénard

Louis_Jacques_Th%C3%A9nard

Anne Cécile Savourat, âgés respectivement de 39 et 35 ans à sa naissance. Son frère cadet Antoine devint ingénieur des ponts et chaussées . La famille Thénard vient de Grange-le-Bocage , où l'arrière-arrière-grand-père du chimiste était prévôt et procureur royal. Sa mère sentant

Claude-Louis Berthollet Imprimer cet article

Berthollet_Claude_Louis

palais où il répète les expériences récentes de Joseph Priestley , Carl Wilhelm Scheele et Antoine Lavoisier . Il se fait connaître, à partir de 1776, par la publication de nombreux mémoires et il est élu membre de l' Académie des sciences [ n 1 ] , à la place laissée vacante