-

Résultats 1 - 10 sur un total 154 pour  Wikipedia / Jean Glavany ministre / Wikipedia    (2009266 articles)

Jean Glavany Imprimer cet articleFrise de Jean Glavany

Pierre_Beregovoy

Jean Glavany est diplômé de l' Institut d'études politiques de Paris en 1975. Entré au PS en 1973, sa carrière politique débute réellement à Issy-les-Moulineaux en 1979 lorsque François Mitterrand vient le soutenir aux élections cantonales . Le Premier secrétaire du Parti socialiste

Paul Quilès Imprimer cet articleFrise de Paul Quilès

Paul_Quil%C3%A8s

Paris ( 13 e  arrondissement), puis dans le Tarn ( 1 re  circonscription). Il a également été ministre dans plusieurs gouvernements de gauche. Il est depuis 1995 maire de Cordes-sur-Ciel ( Tarn ) [ 2 ] et il anime le club Gauche Avenir [ 3 ] avec Marie-Noëlle Lienemann et plusieurs

Gouvernement Lionel Jospin Imprimer cet article

Lionel_Jospin_(4553758629)

Composition 2.1 Du 4 juin 1997 au 27 mars 2000 2.1.1 Composition initiale 2.1.1.1 Premier ministre 2.1.1.2 Ministres 2.1.1.3 Ministres délégués 2.1.1.4 Secrétaires d'État 2.1.2 Remaniements et ajustements 2.1.2.1 Ajustement du 13 février 1998 2.1.2.2 Remaniement

Glavany Imprimer cet article

Glavany Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre. Sauter a la navigation Sauter a la recherche  Cette page d’homonymie répertorie des personnes portant le même patronyme. Glavany est un patronyme notamment porté par Roland Glavany (1922-2017), général de

wikipedia.org | 2019/5/11 18:16:48

Roland Glavany Imprimer cet article

Morane-Saulnier_MS.230_

modifier le code ] En septembre 1940, un concours est cependant organisé discrètement et Roland Glavany fait partie de la quarantaine d'élèves sélectionnés. Il rejoint, le 1 er avril 1941 , le Cours spécial d'élèves officiers qui s'ouvre, sans l'accord de l'occupant, près de Toulouse

Louis Mexandeau Imprimer cet articleFrise de Louis Mexandeau

Louis_Mexandeau

la Cinquième République , mandat dont il démissionnera en 1981 lors de sa nomination comme Ministre des PTT le 22 mai 1981 . C'est à ce poste qu'il a inauguré le service télématique Télétel en 1982. Il est réélu en 1986, jusqu'à sa nouvelle nomination ministérielle en 1991

Jean-Pierre Soisson Imprimer cet articleFrise de Jean-Pierre Soisson

Jean-Pierre_Soisson

Yvon Bourges lorsque celui-ci est secrétaire d'État à la Coopération [ 4 ] . Député et ministre giscardien [ modifier | modifier le code ] Jean-Pierre Soisson se présente pour la première fois à une élection législative en 1967 dans la première circonscription de l'Yonne

Jack Lang Imprimer cet articleFrise de Jack Lang

Jack_Lang

Plusieurs fois ministre (Culture, Éducation nationale) dans des gouvernements socialistes, notamment en tant que « numéro deux du gouvernement » (1992-1993), il est conseiller de Paris de 1983 à 1989 , député de Loir-et-Cher entre 1986 et 2000 puis du Pas-de-Calais de 2002 à

Michel Delebarre Imprimer cet articleFrise de Michel Delebarre

Delebarre_4JDD_2010

ville de Lille , au conseil régional du Nord-Pas de Calais puis à Matignon auprès du Premier ministre Pierre Mauroy (1982-1984). En 1984, il est nommé pour la première fois ministre au sein du gouvernement Mauroy. C'est lui qui inaugure le premier ministère de la ville, dans le gouvernement

Élisabeth Guigou Imprimer cet articleFrise de Élisabeth Guigou

%C3%89lisabeth_Guigou

nommée à la tête d'un ministère régalien en France lorsqu'elle devient garde des Sceaux, ministre de la Justice , en 1997. Élue députée dans le Vaucluse (1997) puis dans la Seine-Saint-Denis (2002-2017), elle préside la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale