Résultats 31 - 40 sur un total 223 pour  Wikisource / Feyenoord Rotterdam poste ressources nationalite / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Revue des Deux Mondes - 1853 - tome 1.djvu/316 Imprimer cet article

J’embrasse mon rival, mais c’est pour l’ absorber . Le Canada jouit de toute la liberté désirable, et de plus n’est soumis qu’à des taxes locales. Il n’a rien à payer pour un gouvernement central qui réglementerait les travaux publics et le commerce, rien pour une armée

wikisource.org | 2017/1/17 16:44:59

Page:Revue des Deux Mondes - 1860 - tome 25.djvu/495 Imprimer cet article

à tous les problèmes accumulés au sein de la péninsule, à tous les sentimens comprimés de nationalité , à tous les désirs de réforme intérieure, à toutes les luttes de principes et d’intérêts. La paix est venue à son tour, une paix aussi imprévue que la guerre elle-même

wikisource.org | 2017/1/19 12:43:45

Page:Revue des Deux Mondes - 1853 - tome 2.djvu/612 Imprimer cet article

langue anglaise aux États-Unis, comme toutes les individualités nationales se fondent dans la nationalité anglo-saxonne. C’est dans la ville née sous L’influence de la tolérance sans bornes de Penn et de la secte des amis que je devais entendre le sermon le plus intolérant auquel

wikisource.org | 2017/1/21 14:32:05

Page:Revue des Deux Mondes - 1853 - tome 2.djvu/730 Imprimer cet article

Après une bataille, les citoyens de la ville victorieuse traitaient comme des vassaux ceux de la ville vaincue. Tour à tour les Athéniens et les Lacédémoniens formèrent une espèce d’aristocratie parmi les Grecs, aristocratie pauvre et partant avide, qui demeura toujours indifférente

wikisource.org | 2017/1/21 14:43:59

Page:Revue des Deux Mondes - 1853 - tome 2.djvu/1173 Imprimer cet article

La regrettable lacune laissée par le latinisme de katchitj a été largement comblée par le célèbre Vuk Stefanovitj Karatchilj. Cet homme extraordinaire, qu’on peut appeler à bon droit le « prince des gouslars , » n’a pas cessé, depuis 1815 jusqu’à ce jour, de s’occuper de

wikisource.org | 2017/1/22 13:46:42

Page:Revue des Deux Mondes - 1853 - tome 4.djvu/553 Imprimer cet article

C’est pourtant une chose grave que de renoncer à sa langue maternelle : une langue est le dépôt des traditions nationales, des sentimens politiques, religieux, domestiques, au milieu desquels on a été élevé; renoncer à sa langue, c’est en partie au moins oublier tout cela, c’est

wikisource.org | 2017/2/1 7:25:38

Page:Revue des Deux Mondes - 1854 - tome 5.djvu/925 Imprimer cet article

Tilsitt marque pour l’ère impériale le point culminant que Lunéville avait marqué pour l’ère consulaire. Maître de toute l’Italie, législateur de la Suisse, protecteur de la confédération allemande, au sein de laquelle il couronnait ses vassaux, Napoléon venait d’écraser

wikisource.org | 2017/2/6 14:55:58

Page:Revue des Deux Mondes - 1864 - tome 50.djvu/1012 Imprimer cet article

Sur le continent néanmoins, la politique d’abstention est accompagnée d’un danger dont l’Angleterre peut se croire à l’abri : il peut arriver qu’un état continental qui n’a pas su entretenir et conserver ses alliances se trouve, sur une grande question, frappé d’isolement

wikisource.org | 2017/2/8 14:27:41

Page:Revue des Deux Mondes - 1854 - tome 5.djvu/1147 Imprimer cet article

avait juxtaposé sans les unir tant d’élémens divers se fut à peine relâchée, que chaque nationalité reprit son essor et ses tendances, comme ces corps qui gravitent vers leur centre sitôt qu’un bras puissant ne les maintient plus dans l’espace. Pouvait-on s’étonner qu’

wikisource.org | 2017/2/10 6:30:26

Page:Revue des Deux Mondes - 1854 - tome 5.djvu/527 Imprimer cet article

fer et le feu dans des provinces, des royaumes entiers, pour y détruire le moindre germe d’une nationalité distincte, et fondre ces débris dans de vastes empires ? Toutes les grandes unités nationales se sont-elles formées autrement ? Le perpétuel malentendu qui fait les démêlé

wikisource.org | 2017/2/11 11:44:49