-

Résultats 1 - 10 sur un total 24 pour  Wikipedia / Eridu deesse / Wikipedia    (2009729 articles)

Babylone (civilisation) Imprimer cet article

Pergamonmuseum_Ishtartor_02

La civilisation babylonienne s'est épanouie en Mésopotamie du Sud du début du II e millénaire av. J.-C. jusqu'au début de notre ère. Elle prend corps à partir de l'héritage des civilisations du Sud mésopotamien plus anciennes ( Sumer et Akkad ) dont elle est historiquement la

Période des dynasties archaïques Imprimer cet article

Stele_of_Vultures_detail_01a

La période des dynasties archaïques (abrégé en DA ) est une phase de l'histoire de la Mésopotamie , parfois aussi appelée « dynastique archaïque », « proto-dynastique » ou encore « présargonique ». Elle dure d'environ 2900 av. J.-C., jusque vers 2340, date de l'unification

Enmerkar et le seigneur d'Aratta Imprimer cet article

Iliade107

Le récit commence par la décision d'Enmerkar, de soumettre la cité rivale d'Aratta. Pour cela, il demande à sa sœur, la déesse Inanna (puisqu'ils sont tous les deux les enfants du dieu-soleil Utu ) de l'aider à se faire livrer par le peuple d'Aratta un tribut destiné avant tout

Mesh-ki-ang-gasher Imprimer cet article

seigneur d'Aratta  ; en dehors d'avoir fondé Uruk, EmmerKar aurait aussi fondé un temple à Eridu et aurait inventé l'écriture cunéiforme. Notes et références [ modifier | modifier le code ] (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en

wikipedia.org | 2019/5/24 18:01:02

Inanna et Enki Imprimer cet article

Ce mythe sumérien met en scène la déesse Inanna , patronne de la ville d' Uruk où se trouve son temple l' Eanna . À une époque reculée, sa ville est peu développée, et a un niveau de civilisation assez faible. Il n'en est pas de même dans la ville voisine d' Eridu , patrie du

wikipedia.org | 2019/4/13 19:14:20

Sumer Imprimer cet article

Raminathicket2

La langue dominante y était le sumérien , langue d'origine indéterminée qui n'a aucune parenté connue. Les locuteurs de cette langue, majoritairement localisés dans le pays de Sumer, ont été appelés « Sumériens » par les chercheurs qui l'ont découverte, mais il ne semble pas

Lagash Imprimer cet article

Statue_Gudea_Met_59.2

Les découvertes archéologiques sur les deux sites principaux du royaume recouvrent environ cinq siècles, de 2500 à 2000 av. J.-C. Cela correspond à trois périodes de l'histoire mésopotamienne : le dynastique archaïque IIIB (DA IIIB, 2500-2340 av. J.-C. ), la période d'Akkad (2340

Mythologie mésopotamienne Imprimer cet article

British_Museum_Flood_Tablet

mésopotamiens dans les mythes 3.1 Enlil, le roi des dieux 3.2 Enki, le dieu sage 3.3 Inanna/Ishtar, déesse de l'amour et des conflits 3.4 Ninurta, dieu victorieux et pacificateur 4 Les grands mythes babyloniens 4.1 Atrahasis 4.2 Enūma eliš 4.3 L’Épopée d'Erra

Nippur Imprimer cet article

Ruins_from_a_temple_in_Naffur

correspond à l'ancienne zone des temples, comprenant notamment les sanctuaires d'Enlil et de la déesse Inanna / Ishtar , qui ont été mis au jour lors des fouilles. De par la longévité des fouilles archéologiques qui y ont été conduites depuis la fin du XIX e  siècle et jusqu'en

Ishtar Imprimer cet article

Ishtar_Eshnunna_Louvre_AO12456

Généalogie et entourage divins 1.4 Symboles 2 Histoire : l'affirmation de la principale déesse de la Mésopotamie 2.1 La rencontre d'Inanna et d'Ishtar 2.2 La suprématie d'Inanna/Ishtar en Mésopotamie 2.3 Ishtar et les autres déesses du Proche-Orient antique 3 Une déesse