-

Résultats 1 - 10 sur un total 150 pour  Wikipedia / Dynastie Qing imperial / Wikipedia    (1996011 articles)

Dynastie Qing Imprimer cet article

%E6%B8%85_%E4%BD%9A%E5%90%8D_%E3%80%8A%E6%B8%85%E5%A4%AA%E7%A5%96%E5%A4%A9%E5%91%BD%E7%9A%87%E5%B8%9D%E6%9C%9D%E6%9C%8D%E5%83%8F%E3%80%8B

du Bogdo Tibet Kraï d'Uriankhai Hong Kong britannique Guangzhou Wan modifier La dynastie Qing (également retranscrit dynastie Ch'ing , ou dynastie Ching , ou dynastie Tsing , chinois  : 清朝  ; pinyin  : qīng cháo  ; Wade  : Ch'ing ch'ao  ; mandchou  : ᡩᠠᡳ᠌ᠴᡳ

Transition des Ming aux Qing Imprimer cet article

Ningyuan_battle

Victoire décisive des Qing Chute de la Dynastie Ming et de la Dynastie Shun Montée en puissance de la Dynastie Qing Belligérants Dynastie Qing Dynastie Ming Joseon (Corée) Dynastie Yuan du Nord (1618–1635) (Mongols) Djaghataïdes du Khanat de Yarkand (1646–1650) (Ouïghour

Tibet sous la tutelle des Qing Imprimer cet article

China_1910

jaune vif, avec ses dépendances (dont le Tibet) en jaune clair. Le Tibet sous la tutelle des Qing (1720-1912) désigne la période pendant laquelle la région fut structurellement, militairement et administrativement contrôlée à des degrés divers par la dynastie Qing , établie sur

Musée du palais impérial de l'État mandchou Imprimer cet article

Manchukuo_palace

Le musée du palais impérial de l'État mandchou ( chinois traditionnel : 偽滿皇宮博物院; Pinyin : Wěi Mǎn Huánggōng Bówùyuàn , littéralement « Le musée du palais impérial illégitime du Mandchoukouo ») se trouve au Nord-Est de la ville chinoise de Changchun dans la

Peinture de la dynastie Qing (1644 - 1912) Imprimer cet article

A_Spring_Breeze_of_Yun_Shouping

La peinture de la dynastie Qing (1644 - 1912), se situe dans le respect de l'héritage de la peinture chinoise des dynasties précédentes, mais se renouvelle progressivement dans tous les domaines : que ce soit la peinture chinoise de cour, la production de l' Académie , celle des groupes

Histoire de la dynastie Han Imprimer cet article

Group_of_soldiers

La dynastie Han ( chinois simplifié  : 汉朝  ; chinois traditionnel  : 漢朝  ; pinyin  : hàncháo  ; chinois archaïque  : ŋ̥ānh ḍhaw [ note 1 ] ) qui règne sur la Chine de 206 av. J.-C. à 220 apr. J.-C. , est fondée par Liu Bang , un chef de guerre d'origine paysanne

Dynastie Han Imprimer cet article

Han_map

avant le long règne de Wudi (141-87 av. J.-C. ), durant lequel fut assuré le triomphe du pouvoir impérial sur les dynasties établies dans les provinces, fut mise en place l'idéologie confucéenne officielle des empires chinois, ainsi que vers l'extérieur la conduite de plusieurs expédition

Dynastie Ming Imprimer cet article

Map_of_Ming_Chinese_empire_1415

Entités précédentes : Dynastie Yuan Entités suivantes : Dynastie Qing Dynastie Shun Dynastie des Ming du Sud modifier La Grande Muraille , section d'époque Ming à Mutianyu , province de Pékin . Plat en porcelaine de type « bleu et blanc » de l'époque Ming, à décor

Dynastie Yuan Imprimer cet article

Wang_Mian,_1287_1359._Branche_de_prunier_en_fleur._Rouleau_vertical,_encre_sur_papier,_1355,_68x26cm,_Mus%C3%A9e_de_Shanghai

Entités précédentes : Empire mongol Dynastie Song Entités suivantes : Dynastie Yuan du Nord Dynastie Ming modifier La dynastie Yuan ( chinois  : 元  ; pinyin  : Yuán Cháo ), officiellement le Grand Yuan [ 4 ] ( chinois  : 大元  ; pinyin  : Dà Yuán  ; en moyen mongol

Histoire de la Chine Imprimer cet article

China,_middle_Neolithic_cultures

1279) et l'empire Jin 2.6 La dynastie Yuan, mongole et la dynastie Ming, han 2.7 La dynastie Qing , mandchoue 2.8 La République de Chine 2.9 La Chine sous Mao Zedong 2.10 La république populaire de Chine à l’époque du « socialisme de marché » 3 Histoire thématique