Résultats 31 - 36 sur un total 36 pour  Wikisource / Dijon bourgogne / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 7.djvu/448 Imprimer cet article

vous ai donné, et par les remerciements que vous m’en faites. Nous avons eu Monsieur le Duc à Dijon quinze jours, où j’ai été pour lui faire ma cour, que j’ai faite agréablement. Vous avez raison, ma chère cousine, de croire que la LETTRE 972. I. « Et une des plus aimables

wikisource.org | 2017/11/1 20:38:36

Page:Revue des Deux Mondes - 1875 - tome 12.djvu/765 Imprimer cet article

En prenant place au parlement de Bourgogne , les De Brosses étaient venus habiter Dijon . Cette ville est, on le sait, une de celles qui se sont le plus longtemps défendues de subir l’ascendant de Paris. C’est là que l’esprit provincial a le mieux résisté. Elle fut pendant trois

wikisource.org | 2019/4/22 14:52:10

Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome38.djvu/533 Imprimer cet article

remercie de tout mon cœur. Je voudrais bien que votre bon vin me donnât assez de force pour venir en Bourgogne  : je l’avais déjà promis à monsieur le premier président [1] et à M. le président de Ruffey ; vous y ajoutez un nouveau motif. J’ai l’honneur d’être avec bien

wikisource.org | 2017/5/30 22:31:24

Page:Girault - Manuel de l'étranger à Dijon, 1824.djvu/437 Imprimer cet article

président au parlement de Dijon , mourut en cette ville le 19 juin 1572. Ce magistrat, qui avoit également la confiance de la province et de sa compagnie, fut chargé de plusieurs missions en Cour pour y solliciter la révocation de l’Édit de Nantes, ce qui lui donna occasion de publier

wikisource.org | 2018/3/17 22:57:20

Page:Buffon - Oeuvres completes, 1829, T02.djvu/42 Imprimer cet article

conduit longitudinal de la pointe de l’oursin. Il y a en Bourgogne , dans un lieu appelé Ficin, à trois lieues de Dijon , une pierre rouge tout-à-fait semblable au porphyre par sa composition, et qui n’en diffère que par la dureté, n’ayant que celle du marbre, qui n’est pas,

wikisource.org | 2018/10/30 13:39:54

Page:Revue des Deux Mondes - 1878 - tome 28.djvu/855 Imprimer cet article

Laissons les brillantes entrées et fêtes de Charles VII, par trop analogues à celles-là. Un prince qui fuyait les profusions avec au tant d’horreur que Louis XI ne pouvait avoir de penchant pour ces solennités dispendieuses, peu en rapport avec son antipathie pour la représentation

wikisource.org | 2019/7/8 13:04:23