Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 1 - 9 sur un total 9 pour  Wikisource / Canton d'Échirolles-Ouest vizille sassenage rhone oisans heres / Wikisource    (1821697 articles)

Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/59 Imprimer cet article

navigation Sauter a la recherche Cette page a été validée par deux contributeurs. 56 ISÈRE. Échirolles , 652 hab., c. (Sud) de Grenoble. Éclose , 730 hab., c. de Saint-Jean. Égrève ( Saint- ), 1,885 hab., c. (Nord) de Grenoble. → L’asile des aliénés de Saint-Robert,

wikisource.org | 2019/5/14 16:57:00

Géographie de l’Isère/11 Imprimer cet article

on se trouve mêlé en très-faible quantité au cuivre gris argentifère ; celle d’Auris-en Oisans , qui offre un mélange d’antimoine, de plomb, de cuivre, de zinc, d’or et d’argent ; celles de Bourg-d’ Oisans , des Chalanches (commune d’Allemont), de la Cochette, du Molard

wikisource.org | 2017/10/14 11:51:43

Étymologies des noms de lieu de la Drôme/Chapitre 2 Imprimer cet article

Vesc, connue depuis le XII e siècle, a possédé les fiefs de Combemont et de Comps , dans le canton de Dieulefit. Combemont , près de Souspierre, sur la rive gauche du Jabron, est sur une hauteur domimant la vallée, ce qui justifie la signification de son nom, Combæ mons ou Combemont

wikisource.org | 2019/7/17 15:21:10

Géographie de l’Isère/3 Imprimer cet article

Le département tout entier appartient au bassin du Rhône , le premier des fleuves français par la masse de ses eaux. Ce fleuve a son origine en Suisse, dans le canton du Valais, à 1,750 mètres environ d’altitude, au célèbre glacier du Rhône , l’un des plus beaux de l’Europe.

wikisource.org | 2017/10/14 11:43:21

Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/47 Imprimer cet article

ville de Lyon. À Claix, on se livre à l’exploitation de belles roches semblables à celles de Sassenage , et employées surtout à la fabrication du ciment. Les belles carrières de Tencin fournissent des pierres schisteuses dont on s’est servi pour bâtir en grande partie les digues

wikisource.org | 2017/10/11 5:46:37

Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/50 Imprimer cet article

Ruy, de Sérézin (à Nivolas), la Sône, Tèche-et-Beaulieu, Ternay, la Tour-du-Pin, Virieu, Vizille , Saint-Antoine, Saint-Aupre, Charvieu, Sillans, Rives (500 métiers), et surtout Voiron, dont les 15 établissements (2,000 métiers) livrent chaque année au commerce 8 à 9 millions de

wikisource.org | 2019/4/26 7:00:38

Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/70 Imprimer cet article

435 hab., c. de la Tour. Vatilieu , 487 hab., c. de Tullins. Vaujany , 787 hab., c. du Bourg-d’ Oisans . → Belle cascade. Vaulnaveys-le-Bas , 660 hab., c. de Vizille . Vaulnaveys-le-Haut , 1,653 hab., c. de Vizille . → Ancienne chartreuse de Prémol. — Ancien château ; parc magnifique

wikisource.org | 2019/5/29 14:13:40

Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/64 Imprimer cet article

hab., c. de Saint-Laurent-du-Pont. → Ruines d’un château. Mizoen , 552 h., c. du Bourg-d’ Oisans . Moidieu , 1,031 h., c. (Sud) de Vienne. Moirans , 2,844 h., c. de Rives. → Église : façade et clocher du xi e s. – Château de la Renaissance. — Parc de la maison où naquirent

wikisource.org | 2019/5/20 17:50:52

Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/21 Imprimer cet article

surplombés par d’immenses roches grisâtres, recouvertes d’une vigoureuse végétation. À Sassenage , il reçoit le Germe ou ruisseau des Grottes , qui sort avec impétuosité, au printemps, de belles cavernes, appelées Cuves, creusées dans le calcaire néocomien supérieur qu’on

wikisource.org | 2019/4/23 3:42:33