-

Résultats 1 - 10 sur un total 84 pour  Wikipedia / Camps d'extermination nazis survivants / Wikipedia    (2014721 articles)

Shoah en France Imprimer cet article

Bundesarchiv_Bild_183-B10919,_Frankreich,_Internierungslager_Drancy

La Shoah en France recouvre les persécutions, les déportations et l extermination subies par les Juifs durant la Seconde Guerre mondiale en France . Sommaire 1 Contexte 2 Les ordonnances allemandes et les lois contre les Juifs et les étrangers prises par le régime de Vichy 2

Europe sous la domination nazie Imprimer cet article

Bon-pour-50-pfennig-IMG_0946

Généralités 3.2 Les accords de compensation 3.3 Pillage et exploitation à l'Ouest 3.4 Pillage, extermination et colonisation à l'Est 3.5 Les prisonniers de guerre 3.6 Les déplacements de main-d'œuvre 4 Génocides, déportations, concentrations 4.1 L extermination des

Sonderkommando (camps d'extermination) Imprimer cet article

Auschwitz_Resistance_280

Les Sonderkommandos (initialement Krematoriumskommandos , les commandos du crématoire) étaient des unités de travail dans les camps d extermination , composées de prisonniers, Juifs dans leur très grande majorité, forcés à participer au processus de la solution finale . Le mot vient

Simon Wiesenthal Imprimer cet articleFrise de Simon Wiesenthal

Simon_Wiesenthal_(1982)

Après l' invasion de la Pologne par l' Allemagne nazie en 1939, il fut déporté dans plusieurs camps de travail et de concentration dont ceux de Janowska , Płaszów et Mauthausen . Après la guerre, il consacra sa vie à la collecte d'information et à la recherche de criminels de guerre

Shoah en Belgique Imprimer cet article

Binnenplaats_kazerne_dossin

La Shoah en Belgique recouvre les persécutions, les déportations et l extermination subies par les Juifs durant la Seconde Guerre mondiale en Belgique . Elle débute avec les premières ordonnances allemandes promulguées dès 1940 , l'instauration de l' Association des Juifs en Belgique

Odilo Globocnik Imprimer cet articleFrise de Odilo Globocnik

Bundesarchiv_Bild_146-2007-0188,_Odilo_Globocnik

autrichiens pour trahison [ 1 ] . En août 1932 , il est arrêté pour être entré en contact avec des nazis incarcérés dans la prison de Klagenfurt . Le Troisième Reich et l'Anschluss [ modifier | modifier le code ] En juin 1933 , il participe à un attentat mortel contre un bijoutier

Reichsgau Wartheland Imprimer cet article

Bundesarchiv_Bild_183-1998-0109-502,_Arthur_Greiser_in_Posen

Wartheland, région de Warta) », à l'origine appelé « Reichsgau Posen », désigne, pour les nazis , le territoire de Grande-Pologne occupé puis annexé au Troisième Reich après la défaite de l'armée polonaise en 1939 . Constitué en partie à partir de territoires ayant appartenu

Adolf Eichmann Imprimer cet articleFrise de Adolf Eichmann

Adolf_Eichmann_at_Trial1961

solution finale  » ( Endlösung ). Il organise notamment l'identification des victimes de l extermination raciale principalement dirigée contre les Juifs prônée par le NSDAP et leur déportation vers les camps de concentration et d' extermination . Ayant réussi à échapper

Rafle du Vélodrome d'Hiver Imprimer cet article

Rafle_du_Vel_d%27Hiv_plaque

7 ] . Effectuées à la demande du Troisième Reich — qui, dans le cadre de sa politique d extermination des populations juives d'Europe [ 8 ] , organise, en juillet 1942 , une rafle à grande échelle de Juifs dans plusieurs pays européens, l'« opération Vent printanier  » —

Aktion Reinhard Imprimer cet article

Collegium_Iuridicum

du Gouvernement général ( Varsovie , Lublin , Radom , Cracovie et en Galicie ) dans les trois camps d extermination de Belzec , Sobibor et Treblinka (voir Shoah ). Cette opération a été baptisée «  Aktion Reinhard  » peu après l'assassinat de Reinhard Heydrich , chef de l'