navettage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de navette avec le suffixe -age, sur le modèle de navetteur.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

navettage \na.vɛ.taʒ\ masculin

  1. Fait de navetter entre son domicile et son lieu de travail, d’étude ou d’activité ; fait de faire la navette.
    • Sur la ville de Baltimore, les auteurs obtiennent un navettage excessif moins important (58 %) qu’avec l’emploi de la « méthode monocentrique ». (Florian Vanco, Formes urbaines et durabilité du système de transports, thèse de Doctorat de Sciences Économiques, Université Lumière Lyon 2, 14 avril 2011)
    • Les données sur l’ampleur du navettage risquent toutefois d’alimenter les revendications de plusieurs organismes, notamment la Ville de Montréal, qui réclament que le MTQ accorde plus de place aux transports en commun pour freiner la croissance du trafic, qui dépassera 300 000 automobiles et camions par jour dans l’échangeur, à la fin des travaux projetés, prévue pour 2016. (« Le travail occasionne 40% du trafic », 11 juin 2009)