motu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Ce mot d’origine tahitienne se retrouve dans la plupart des langues polynésiennes, et a pour sens : coupé, séparé ; sens le plus courant : île, îlot, péninsule.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
motu motus
\mo.tu\

motu \mo.tu\ masculin

  1. (Polynésie française) Îlot de corail.
    • Laissant le Firecrest à l’ancre dans la baie de Rikitea, je pris mon petit Berthon pour me rendre au motu, ou îlot de corail, qui était le centre du secteur de plonge […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Anagrammes[modifier]

  • mout

Voir aussi[modifier]

  • motu sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Marovo[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

motu \Prononciation ?\

  1. Four en pierre.

Références[modifier]

  • Bethwyn Evans, Subject Agreement in Marovo: Diachronic Explanations of Synchronic Conditions, in Oceanic Linguistics, volume 47:2, 2008


Sabanê[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

motu \Prononciation ?\

  1. Être rond.

Samoan[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

motu \Prononciation ?\

  1. Île.

Références[modifier]

Wallisien[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

motu \Prononciation ?\

  1. Île.
    • Ko ʻUvea ko te motu.
      Wallis est une île
    • Ia motu aeni e lua o Uvea mo Futuna e lahi te palalaui ote fakafalani.
      Le français est largement parlé sur les deux îles de Wallis et Futuna. (Agenda des minijeux du Pacifique, texte de présentation de Wallis et Futuna) (cet exemple ne suit pas l'orthographe "officielle" du wallisien)