limbert

Definition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Voir aussi : limbèrt

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
limbert limberts
\lɛ̃.bɛʁ\

limbert \lɛ̃.bɛʁ\ masculin

  1. (Zoologie) Synonyme de limbert royal, le poisson.
    • La vue et le toucher sont naturellement mis à contribution dans cette approche mais pas seulement. Le goût intervient aussi : - « Y a pas un poisson qu'on pêche que je n'aie pas mangé, y compris les immangeables - le limbert (?), ), la baboite - (Blenniidés) ». — (Annie-Hélène Dufour, « La relation homme poisson est-elle pensable ? », dans Les activités littorales, 1999, Nantes : Editions du CTHS (Comité des travaux historiques et scientifiques), 2002, p. 132)
  2. (Zoologie) Nom vernaculaire provençal du lézard vert.
    • Le limbert et la reguindoule se risquèrent hors de leur trou et, saisis par la présence du soleil, entrèrent aussi en extase. Car le soleil paraissait le roi de cet empire. — (Henri Bosco, L'Âne Culotte, Éditions Gallimard, 1937, Folio, 2015)
    • « Tiens ! Encore un couillon de limbert ! »
      Il courut vers une autre stèle et ramassa un magnifique lézard.
      — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 21)
    • On distingue la lagramuso, ou cerniho, ou loumbrigueto, lézard gris des murailles ; le limbert, lézard vert ; la rassado, ou trato (lacerta ocellata), lézard à peau bleuâtre et tachetée. — (Louis Bayle, Morceaux choisis des auteurs provençaux: Des débuts de la Renaissance à la mort de Mistral, Éditions l'Astrado, 1969, p. 72)