gypserie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1822)[1] Dérivé de gypse avec le suffixe -erie (le plâtre est produit à partir de gypse).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gypserie gypseries
\ʒip.sə.ʁi\
Une gypserie à Volonne (3)

gypserie \ʒip.sə.ʁi\ féminin

  1. (Suisse) Travail de plâtrage, activité de la plâtrerie.
  2. (Suisse) Entreprise de production de plâtre ou de travaux de plâtrerie.
    • Juste à côté de l’usine à charbon se trouve une gypserie, qui, pendant des années, a fait venir son gypse par bateau depuis des carrières d’Espagne. Mais aujourd’hui, cette gypserie s’approvisionne à 100% avec « les fumées » de sa voisine. — (Écologie libérale, L’économie et l’écologie ne sont pas antinomiques, ecologieliberale.ch, consulté le 27/10/2018)
  3. (Architecture) Revêtement décoratif intérieur réalisé en plâtre massif.
    • Joël Puisais, maître gipier, compagnon du devoir, définit techniquement le terme : « nous désignons sous l’appellation de gypserie, tous les ouvrages en plâtre massif réalisés en trois dimensions in situ », distinct donc du carton-pâte ou du staff. Ce terme désigne ainsi des réalisations faites avec du gypse (roche à plâtre), travaillées directement en place (et non rapportées) selon plusieurs mises en œuvre [...] — (Maïna Masson-Lautier, Gypseries en Provence : décors moulés médiévaux, In Situ, Revues des patrimoines, 2016)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Ouvrage décoratif en plâtre :

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • gypserie sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Rapport sur les moyens d’introduire dans le Canton l’uniformité des poids et mesures, suivi de la loi adoptée par le Grand Conseil du Canton de Vaud, Henri Vincent, Lausanne, 1822, page 36